La pêche blanche retardée sur le Grand lac Saint-François

La pêche blanche retardée sur le Grand lac Saint-François
La pêche blanche

L’hiver tardif a des conséquences sur les activités de pêche sur glace au Grand lac Saint-François puisque l’étendu d’eau n’est toujours pas assez gelé pour y pratiquer cette activité.

Habituellement, les premières installations de pêche sur glace apparaissent sur le lac à ce temps-ci de l’année. «Avec la température prévue cette fin de semaine, ça va repousser les choses. Quand nous avons des températures de -10 à -15 degrés Celsisus, la glace se fait assez vite, mais nous n’avons pas encore assez eu de ce type de froid. De chez moi, je vois le lac et présentement, il y a encore des fissures et on voit de l’eau», explique l’un des membres de l’Association des pêcheurs du Grand lac Saint-François, Daniel Dallaire.

Cette association tient une activité d’initiation chaque année à la fin de janvier. L’an dernier, elle avait attiré plus de 150 personnes sur la surface glacée du Grand lac. Cette année, sa tenue prévue le 31 janvier n’est toujours pas assurée. «Je ne peux pas encore dire si elle aura lieu. On devrait voir bientôt si ce sera possible. Une chose est certaine, il va falloir que la température soit beaucoup plus froide que ça», a conclu M. Dallaire.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des