Marc-Olivier Vallerand revit le rêve européen en Suisse

Marc-Olivier Vallerand revit le rêve européen en Suisse
Marc-Olivier Vallerand est très heureux d'avoir une chance de percer dans les meilleurs ligues européennes de hockey grâce au HC La Chaux-de-Fonds. 

L’Assurancia de Thetford et la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) sont maintenant privées d’un de leurs meilleurs marqueurs, mais le HC La Chaux-de-Fonds de la Ligue nationale B (LNB) de Suisse a maintenant son marqueur étranger tant recherché en vue des séries éliminatoires: Marc-Olivier Vallerand.

Le Longueuillois, issu du hockey mineur de Brossard et capitaine des Remparts de Québec au hockey junior, s’est envolé pour le Nord-Ouest de la Suisse vendredi dernier, pour y rejoindre l’équipe qui pourrait lui permettre de vivre son rêve de jouer dans une ligue de haut niveau en Europe.

Après avoir bien fait dans la Ligue de hockey de la Côte-Est, Vallerand, 26 ans, avait pris le virage européen l’an dernier, là où les salaires et les conditions de travail sont nettement meilleures. Sa première incursion s’est faite avec une équipe de deuxième ordre à Appiano, en Italie, où il a brillé avec 54 points en 31 matchs. L’été dernier, lui et son coéquipier Jonathan Hazen étaient sollicités pour joindre le HC Ajoie en LNB suisse, mais c’est ce dernier qui avait été l’heureux élu.

Brillant au Québec en attendant l’Europe

Vallerand, maintenant résident de la région de Québec, a donc accepté de se joindre à l’Assurancia de Thetford Mines, tout en laissant savoir qu’il retournerait en Europe si une porte s’ouvrait. Il n’a pas déçu ses nouveaux patrons avec 35 points, dont 17 buts, en 21 matchs, obtenant la meilleure moyenne de points par match de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) ainsi que le titre de joueur du mois de décembre.

Mais pendant ce temps, son agent François Guay activait les choses en Europe, et une opportunité s’est présentée avec le HC La Chaux-de-Fonds.

«Je suis vraiment très heureux de mon sort, a indiqué Vallerand à TC Media Nouvelles, tout juste avant de quitter pour la Suisse. C’était une opportunité que je ne pouvais rater. J’avais déjà refusé une offre d’Italie et nous étions en discussion avec l’équipe d’Hambourg, en Allemagne, quand François m’a mentionné que le HC La Chaux-de-Fonds se cherchait un attaquant étranger, à cause de diverses blessures à l’approche des séries éliminatoires. Au début, j’ai pris ça pour une rumeur parmi les autres, mais quand c’est devenu plus sérieux, Chaux-de-Fonds devenait ma meilleure destination. C’est un club de 2e division, mais c’est une opportunité en or de montrer ce que je peux faire et de négocier un contrat à long terme avec eux ou une autre équipe. En attendant, on m’a déjà donné d’excellentes conditions de travail. Mes dépenses sont payées et j’ai un excellent salaire», se réjouit-il.

«Les dirigeants de l’Assurancia étaient déçus, surtout que la période de transactions venait de se terminer, mais ils ont été vraiment compréhensifs avec moi, poursuit Vallerand. Je les remercie.

Questionné à savoir s’il aurait le droit de retourner avec l’équipe de Thetford Mines en cas d’élimination rapide du HC La Chaux-de-Fonds, il était dans le noir. «C’est une excellente question! Tout est allé tellement vite que je n’en ai pas la moindre idée. Je vais tout donner là-bas. L’an dernier, en Italie, j’avais du temps pour faire du tourisme mais cette fois, en Suisse, à l’approche des séries, mon avenir se jouera et je serai hockey à 100%», conclut-il.

Une chance de graduer en 1re division

Le HC La Chaux-de-Fonds, avec qui les frères Patrick et Stephan Lebeau ont déjà évolué, est au 4e rang des 10 équipes de la Ligue nationale B de Suisse. Les 8 premières équipes participeront aux séries 4 de 7 et les champions disputeront une série 4 de 7 de graduation/relégation contre la dernière équipe de la Ligue nationale A (1re division).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires