L’Assurancia opposé aux Éperviers en première ronde

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia opposé aux Éperviers en première ronde
En plus d’inscrire le but gagnant vendredi

HOCKEY. L’Assurancia de Thetford aura dû patienter jusqu’au tout dernier match du calendrier régulier de la Ligue nord-américaine de hockey pour connaitre sa position finale au classement et l’équipe qu’il affrontera dans la première ronde des séries.

En voyant sa troisième place confirmée après 40 parties, l’Assurancia se mesurera aux Éperviers de Sorel-Tracy, détenteurs de la sixième position. Ce sera donc une reprise de la finale du printemps dernier où l’Isothermic, à ce moment, avait disposé des Sorelois en quatre matchs consécutifs.

Dans le camp thefordois, on s’attend à ce que les Éperviers veuillent prendre leur revanche. C’est le cas du capitaine Sébastien Courcelles. «Ils ont un bon groupe de vétérans et pour certains, sans parler pour eux, c’est peut-être leurs dernières séries éliminatoires, ce qui va être une motivation supplémentaire. Ils ont une bonne première ligne offensive et ils peuvent compter sur un des meilleurs joueurs de la ligue en Marco Charpentier et un bon gardien en Karel St-Laurent.»

Pour Nicolas Corbeil, les unités spéciales vont faire la différence. «Dans n’importe quel circuit, c’est la même chose. Quand ton avantage et ton désavantage numérique vont moins bien, ça devient difficile parce qu’on sait qu’il va y avoir des punitions de chaque côté. Donc, c’est un élément sur lequel il va falloir travailler fort parce ça peut nous faire mal si nos unités spéciales ne fonctionnent pas bien.»

Les Éperviers, qui avaient remporté le titre de la saison régulière l’an passé, ont peut-être connu une saison en deçà des attentes, mais il ne faut pas les prendre à la légère. Nicolas Corbeil mentionne que pour bien réussir en séries, il faut éviter la panique. «Dans les séries, le mot d’ordre, c’est de ne pas paniquer. Souvent les équipes qui ont du talent, mais qui paniquent sont souvent les équipes qui arrivent deuxièmes à la fin. L’an dernier, c’était notre mot d’ordre même quand ça n’allait pas bien durant la partie. L’important, c’est de se concentrer sur ce qu’on a à faire et non se concentrer sur l’équipe contre laquelle nous jouons.»

Une défaite pour terminer

Lors de son dernier match vendredi, l’Assurancia aurait pu s’assurer sa troisième position au classement, mais a subi une défaite de 5-3 devant la Blizzard de Trois-Rivières. Après ce match, le Blizzard avait encore une chance de devancer l’Assurancia, mais il devait remporter son match de dimanche qui s’est soldé par un revers devant les Prédateurs de Laval.

Privé de plusieurs joueurs réguliers pour cette rencontre, l’Assurancia a laissé filer une avance de 3-2 après 40 minutes de jeu. Le Blizzard a inscrit trois buts sans riposte au dernier tiers pour s’assurer la victoire. En retard par 2-0 après 22 minutes, Stéphane Boileau a marqué le premier filet des siens. Félix Lefrancois a nivelé le pointage pendant une infériorité numérique et il a donné l’avance à son équipe avec moins de trois minutes à écouler au deuxième engagement.

Premier match

La série prendra son envol vendredi au Centre Mario Gosselin et la seconde partie sera disputée dès le lendemain, soit samedi au domicile des Éperviers. En saison régulière, les deux formations se sont affrontées à cinq reprises et l’Assurancia a eu le meilleur à trois occasions. Il a remporté deux de ses trois matchs sur sa patinoire et divisé les honneurs des deux rencontres au Colisée Cardin.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des