Thériault part, St-Jacques s’amène

Thériault part, St-Jacques s’amène
Bruno St-Jacques est l'un des meilleurs défenseurs de la ligue selon Bobby Baril.

Quelques jours à peine après l’ouverture de son camp d’entraînement, l’Assurancia de Thetford vient de compléter une transaction majeure avec les Prédateurs de Laval impliquant cinq joueurs et deux choix au repêchage.

La formation thetfordoise laisse aller Joël Thériault et Nicolas Dumoulin, de même que son choix de cinquième ronde au prochain repêchage, en retour de Bruno St-Jacques, Martin Trempe, Mathieu Corbeil et du choix de première ronde des Prédateurs à la séance de sélection de 2017.

Le directeur général de l’Assurancia, Bobby Baril, admet que des pourparlers avaient cours avec les Prédateurs depuis un certain temps. «Les Prédateurs voulaient obtenir Joël Thériault, mais dans notre cas il n’y avait aucune discussion possible tant que le nom de Bruno St-Jacques ne faisait pas partie de la transaction. C’était une condition essentielle à cet échange-là. Bruno est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue. Il a beaucoup de vécu et de leadership».

Âgé de 36 ans, St-Jacques possède en effet une longue feuille de route, lui qui a été repêché par les Flyers de Philadelphie et qui a évolué avec cette équipe et avec les Hurricanes de la Caroline.

En Martin Trempe, l’Assurancia acquiert un joueur qui n’a pas froid aux yeux. «C’est un gros bonhomme qui se présente à chaque match et qui va à la guerre. Il ne recule devant personne», de mentionner Baril.

Enfin, les Thetfordois mettent la main sur le gardien format géant de 6’6 » Mathieu Corbeil. «Il évolue en Slovaquie, mais il figure désormais sur notre liste. Nous n’avions que deux gardiens et il était important d’en ajouter un troisième, surtout de la qualité de Mathieu», précise Baril.

Commentant les départs de Thériault et Dumoulin, le pilote de l’Assurancia a tenu à leur rendre hommage. «Joël nous avait demandé de l’échanger afin de se rapprocher de chez lui. Je comprends très bien ses raisons puisqu’il veut s’occuper de son fils et s’entraîner pour ses combats de boxe professionnels. Quant à Nicolas, c’était le prix à payer puisque les Prédateurs voulaient un défenseur pour remplacer Bruno St-Jacques dans leur alignement».

St-Jacques étonné… et heureux

Quelques minutes après avoir appris la transaction qui l’emmène à Thetford, Bruno St-Jacques se disait encore surpris, mais heureux. «J’avais entendu des rumeurs au cours de l’été à mon sujet, mais on m’avait dit que je ne serais pas échangé. Je ne m’y attendais donc pas, mais je suis tout de même content de me retrouver à Thetford et de me rapprocher de chez moi».

St-Jacques voit cette transaction comme un beau défi. «C’est un nouveau challenge qui s’offre à moi. Je suis très heureux, d’autant plus que je connais Bobby (Baril) et quelques joueurs de l’équipe. Ça fera drôle de fraterniser avec eux plutôt que de les frapper. Je suis content d’être maintenant de l’autre côté, surtout que le club de Thetford a toujours été un prétendant à la coupe, l’équipe à battre. Je suis excité et j’ai hâte de me joindre à l’équipe», de préciser le nouveau-venu. 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des