L’Assurancia divise contre les Prédateurs

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia divise contre les Prédateurs
Gabriel Girard a fait face à un barrage de 36 lancers

Après une défaite de 5-2 vendredi devant les Prédateurs de Laval, l’Assurancia de Thetford s’est racheté samedi face à cette équipe en l’emportant par une maque identique que la veille devant 1200 spectateurs au Centre Mario Gosselin.

Une victoire importante puisqu’un revers aurait permis aux Prédateurs de s’approcher à deux points de la formation thetfordoise et du quatrième rang au classement. «Pour une fois, on a eu un bon départ et une bonne première période, ce qui a fait du bien. Nous avons dominé dans l’ensemble sauf pour quelques petits moments, mais on a toujours repris les dessus et les deux points sont importants», a noté Simon Gamache.

L’attaque massive, qui avait été blanchie la veille à Laval, a produit deux buts. «On a  marqué des buts importants et au bon moment en avantage numérique, ce qui aide à gagner des matchs», a mentionné l’attaquant de l’Assurancia.

Auteur deux buts, dont un en supériorité numérique, Matthew Medley a parlé de l’absence de Bruno St-Jacques. «C’est un gros morceau sur notre jeu de puissance. Il fallait s’ajuster et communique sur la patinoire et ç’a bien été.»

L’Assurancia a pris une bonne option sur la victoire en période médiane avec deux buts en quatre minutes qui portait la marque 3-0. Outre Medley, Yannick Lehoux, qui disputait une première partie cette saison, Billy Laccase et Olivier Croteau ont réussi les autres buts des locaux.

Revers à Laval

L’Assurancia a mal entrepris sa série aller-retour contre les Prédateurs en s’inclinant 5-2. Maxime Lecours ne s’est pas défilé après la rencontre. «La chimie d’équipe n’était pas là. On a une fois de plus mal commencé la partie et ils ont pris une avance de 4-0 et c’est plus difficile de revenir de l’arrière dans ce temps-là.»

Même s’il a inscrit le premier but des siens en troisième période, qui soit dit en passant a été la meilleure de l’équipe, Maxime Lecours n’était pas satisfait de la performance du club en général. «On n’a pas su profiter de notre vitesse et de notre talent offensif. On a donné beaucoup de revirements qui ont fait qu’ils ont marqué de gros buts.»

Beauregard quitte l’équipe

Une tuile est tombée sur la tête des dirigeants de l’Assurancia avant la rencontre de samedi quand ils ont appris que le joueur Thomas Beauregard quittait pour aller évoluer en Hongrie dans la Ligue d’Autriche. Obtenu dans une transaction avec le Blizzard de Trois-Rivières pour quatre joueurs, le champion pointeur de l’an passé dans la Ligue nord-américaine de hockey n’aura finalement pas endossé le chandail de sa nouvelle équipe sauf pour la période d’échauffement précédant le match du 28 octobre dernier.

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que Beauregard pourrait réintégrer l’équipe s’il décidait de le faire avant la fin décembre. Lors de la dernière assemblée générale de la ligue, les gouverneurs ont amendé le règlement qui interdisait à un joueur qui quittait pour un autre circuit professionnel de revenir aider son équipe par la suite.

Pendant ce temps, l’Assurancia se prépare à affronter le Cool-FM de St-Georges dans une série aller-retour à compter de jeudi à domicile et le lendemain au Centre sportif Lacroix-Dutil. Les deux formations se sont affrontées à deux reprises jusqu’à maintenant où l’Assurancia a eu le meilleur les deux fois.

 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des