Un gain et un revers pour l’Assurancia

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Un gain et un revers pour l’Assurancia
Jean-Philippe Levasseur (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Après sa contre-performance de vendredi à Jonquière où il s’est incliné 6-1 devant les Marquis, l’Assurancia de Thetford s’est repris à la maison dimanche en remportant une victoire de 3-1 sur le Blizzard de Trois-Rivières, mettant fin à une courte série de deux revers consécutifs.

La défensive a excellé en ne permettant que 16 lancers au Blizzard, dont la moitié dans les 40 dernières minutes de jeu. «En première période, on a accordé quelques chances de marquer, mais on s’est ajusté en deuxième et troisième période où on n’a rien donné», a mentionné le gardien Jean-Philippe Levasseur qui a remporté quatre de ses cinq derniers départs.

Le portier a expliqué que l’équipe a dû faire des ajustements après 20 minutes. «Malgré que le pointage était de 1-1, les gars savaient que défensivement, on accordait trop de revirements et on remettait trop facilement la rondelle en zone neutre. On a seulement ajusté ce point et par la suite, tout a bien été.»

Billy Lacasse, qui a inscrit le premier but des siens au premier vingt, était satisfait d’avoir vu l’équipe renouer avec la victoire. «Ça fait du bien. Après deux défaites, les gars savaient qu’il fallait revenir en force et on voulait limiter les chances de marquer dans l’enclave. Je pense qu’on a bien fait ça», a fait remarquer la première étoile de la rencontre.

L’Assurancia a dominé les deux derniers engagements, ce qui était tout le contraire du match précédent. «Il faut apprendre de nos erreurs. Vendredi, ce n’était pas notre meilleur. On a trouvé ce qui n’allait pas et on s’est bien repris», d’ajouter le numéro 18 qui n’avait pas trouvé le fond du filet depuis le 10 novembre contre St-Georges.

Défaite gênante

Vendredi, l’Assurancia était confronté aux Marquis de Jonquière, les détenteurs de la première position au classement de la Ligue nord-américaine de hockey qui n’ont fait qu’une bouchée de la formation thetfordoise dans un gain facile de 6-1. Le pointage aurait sans doute été plus élevé si le gardien Gabriel Girard n’avait pas sorti quelques arrêts miraculeux de son arsenal.

Les Marquis avaient subi l’affront d’un jeu blanc lors de la dernière visite de l’Assurancia le 17 décembre à la suite des 44 arrêts de Gabriel Girard. Ils n’avaient pas l’intention que l’histoire se reproduise et ils ont marqué après 86 secondes. Sylvain Dufresne a créé l’égalité trois minutes plus tard, mais ce fut tout pour l’attaque des visiteurs.

Si l’équipe était encore dans le match après 20 minutes, elle est sortie sans vie à la période médiane. «On n’a pas réussi à se réajuster et on manquait de cohésion», a indiqué Guillaume Létourneau. Le fait que l’adversaire relançait rapidement l’attaquer a été un facteur. «On connaissait leur système de jeu et il fallait les attendre, mais on n’a pas suivi le plan de match à la lettre comme il se devait. On a ouvert le jeu au lieu de se regrouper et de les attendre.»

Contre les Éperviers

Dans son seul match de la prochaine fin de semaine, l’Assurancia se mesurera vendredi aux Éperviers de Sorel-Tracy qu’il a vaincus lors de ses deux derniers affrontements. Chaque équipe a remporté deux victoires une contre l’autre cette saison.

L’Assurancia devra cependant se méfier des Éperviers qui viennent de remporter leurs deux dernières parties après une séquence de quatre revers. Ceux-ci comptent maintenant sur l’excellent Yann Joseph acquis du Blizzard de Trois-Rivières à la date limite des transactions le 24 janvier. Il a récolté cinq points en deux rencontres dans son nouvel uniforme.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des