Un doublé pour l’Assurancia

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Un doublé pour l’Assurancia
Sébastien Courcelles s’inquiète du peu d’amateurs présents aux joutes locales depuis le début de la saison.

L’Assurancia de Thetford Mines a remporté ses deux matchs au cours de la dernière fin de semaine pour se hisser au deuxième rang du classement de la Ligue nord-américaine de hockey avec huit points, un de moins que les meneurs, les 3L de Rivière-du-Loup. Après un gain de 6-3 vendredi à Sorel-Tracy sur les Éperviers, l’équipe a récidivé samedi en l’emportant 4-3 en prolongation à domicile face aux Marquis de Jonquière.

Un match en séquence comme l’a avoué Sébastien Courcelles qui a marqué le but vainqueur en supplémentaire. «La première période n’a pas été si facile que ça. On a intensifié notre jeu en deuxième et en troisième, on pensait d’avoir le match après les dix premières minutes», dit-il.

Sauf que les visiteurs ont inscrit deux buts rapides dans l’espace de 71 secondes pour prendre l’avance. «Ce n’est pas qu’ils bourdonnaient, mais leurs défenseurs ont commencé à s’impliquer et on ne s’est pas ajusté assez rapidement. On n’a pas lâché et on est allé chercher deux gros buts en avantage numérique», a indiqué le capitaine qui a préparé le but de Thomas Beauregard qui ramenait les deux équipes à la case départ avec un peu plus de deux minutes à faire aux 60 minutes réglementaires.

Auparavant, Jean-Michel Daoust avait brisé l’égalité de 1-1 en début de troisième qui persistait depuis le premier engagement. Sébastien Courcelles avait pour sa part ouvert la marque avec son premier filet de la rencontre.

Victoire contre les Éperviers

Vendredi, c’est une poussée de quatre buts sans riposte dont trois à la période médiane qui ont permis à l’Assurancia de repartir du Colisée Cardin de Sorel-Tracy avec une victoire de 6-3 sur les Éperviers. «On est parti tranquillement, mais quand on se met en marche, avec l’attaque qu’on a cette année, qu’on travaille, qu’on met de la pression sur les défenseurs; c’est difficile de nous battre quand on fait tout ça», de mentionner le défenseur Pierre-Luc Lessard qui a profité de cette partie pour marquer son premier but de la saison.

L’équipe a bien joué défensivement sauf pour quelques occasions. «On a eu un peu de misère dans l’enclave à certains moments. En troisième période, on paniquait et on avait de la difficulté à sortir la rondelle de notre territoire, mais je pense que c’est plus de l’apprentissage en début d’année», a indiqué le numéro 16.

Même s’il a été peu occupé avec seulement 21 lancers dans sa direction, Jean-Philippe Levasseur a eu son mot à dire. «En première période, s’il n’avait pas été là, ça aurait pu être un autre match. Il a fait les arrêts et après ça on a bien répondu avec l’avantage numérique qui a bien fonctionné avec deux buts», de révéler Pierre-Luc Lessard.

Foules décevantes

Depuis le début de la nouvelle saison, l’Assurancia a joué trois fois à domicile et on n’a pas encore franchi le cap des 1000 spectateurs pour un match. Samedi, ils étaient à peine 821 à assister au duel entre les Marquis et leurs favoris.

Le capitaine Sébastien Courcelles trouve que le nouveau commissaire Richard Martel fait un bon travail, mais que ce sont les partisans qui vont décider si ça va continuer. «Il y a des gens qui se sont dit qu’ils ne voulaient plus retourner dans les arénas, mais qu’ils reviennent voir un match pour constater la qualité du produit. Le match disputé contre les Marquis a été excellent.»

L’invitation du capitaine est lancée alors que l’Assurancia recevra vendredi la visite des Éperviers de Sorel-Tracy avant d’aller affronter le Cool-FM à St-Georges samedi.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des