La peinture au profit du sport

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier
La peinture au profit du sport
Christiane Gagné travaille avec la peinture à l’huile afin de créer ses toiles. (Photo : Courrier Frontenac – Claudia Fortier)

L’artiste-peintre originaire de la région Christiane Gagné a mis l’une de ses toiles aux enchères afin d’amasser des fonds pour le Club de ski alpin du Mont Adstock.

Sa toile est actuellement exposée au restaurant L’Maudit français situé sur la rue Notre-Dame Ouest à Thetford Mines. Elle sera aussi présentée au Mont Adstock lors de la journée Andrew Setlakwe le 10 mars. L’enchère se termine le 1er avril à midi.

«On m’a proposé l’idée et j’ai tout de suite accepté. Ma petite fille fait du ski de compétition et mes enfants ont toujours fait du sport, alors je sais combien ça peut être dispendieux avec l’entraînement et tout ce qui entoure la compétition. Ils ont besoin d’argent si on veut que les jeunes continuent à faire du sport. C’est ma façon à moi de les aider», soutient Mme Gagné.
Cette dernière expose également plusieurs autres de ses œuvres au même restaurant, et ce, jusqu’en avril. «Je suis contente d’être ici parce que je trouve que j’ai une très bonne visibilité. J’entends beaucoup parler de ce que je fais», affirme-t-elle.

Ce n’est pas la première fois que l’artiste expose plusieurs de ses toiles puisque l’été dernier, elles étaient présentées dans une galerie de Québec. «Je fais des toiles de différentes grandeurs, mais les grosses sont plus difficiles à vendre, donc il faut que j’essaie de rejoindre le plus de gens possible en sortant de la région. J’ai un peu de misère avec ça, me vendre, ça me prend quelqu’un pour le faire, mais je m’améliore. Je suis très productive, sauf que je ne peux pas toutes les garder, alors il faut qu’elles sortent», rigole-t-elle.

Christiane Gagné s’est toujours considérée comme une artiste. Au secondaire, elle dessinait notamment des portraits de vedettes au fusain et les vendait afin de se faire un peu d’argent. Elle a aussi fait de la sculpture sur bois. Après l’acrylique, c’est vraiment avec la peinture à l’huile qu’elle a eu un coup de foudre.

«Avec Martine Cloutier, j’ai trouvé une professeure à ma mesure pour que j’avance encore plus. La peinture à l’huile a été une belle découverte pour moi, car cela m’a amené à travailler sur l’harmonie des couleurs», explique Mme Gagné.

Les paysages et les portraits sont les deux types de toiles que l’on retrouve dans sa collection. Son inspiration provient de tout ce qu’elle voit et de sa famille. «J’ai beaucoup d’imagination, peut-être même trop! J’adore créer et je ne me vois pas arrêter de si tôt.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des