La région demande un fonds à la hauteur de ses défis

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier
La région demande un fonds à la hauteur de ses défis
En juin dernier, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, s’était engagé à créer un fonds d’aide à la diversification économique dans la MRC des Appalaches. (Photo : Archives)

La MRC des Appalaches et la Société de développement économique (SDE) interpellent de nouveau le gouvernement de Philippe Couillard au sujet de son engagement de créer un fonds d’aide à la diversification économique dans la région.

«Pour les élus et les intervenants économiques de la MRC des Appalaches, le prochain budget du gouvernement du Québec est l’occasion de mettre ses intentions par écrit et de donner à la région le pouvoir de réaliser ces projets. Notre fonds de 50 millions $ devra prévoir un support pour nos PME, à la fois complémentaire, distinctif et avantageux par rapport aux programmes et fonds existants, mais également toute la latitude de pouvoir supporter la réalisation de nos projets structurants», a affirmé le préfet de la MRC des Appalaches et maire de Kinnear’s Mills, Paul Vachon.

Les modalités de mise en œuvre et le cadre d’intervention du futur fonds de diversification économique inquiètent toujours les élus de la MRC des Appalaches, comme ils l’avaient spécifié dans une lettre envoyée au premier ministre en décembre dernier.

«Il s’avère que, selon nos informations, les modalités du futur fonds ne permettront pas la réalisation de projets structurants identifiés par la MRC des Appalaches. La région a plusieurs priorités dont, entre autres, l’implantation du Centre de transformation agroalimentaire, la deuxième phase du Centre historique de la mine King, la recapitalisation du Fonds capital expansion région Thetford et les infrastructures du pôle récréotouristique du Mont Adstock», a mentionné le président de la SDE et maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau.

Un fonds pour les entreprises

En entretien avec le Courrier Frontenac, le député de Lotbinière-Frontenac, Laurent Lessard, a réitéré son engagement à mettre en place ce fonds prochainement, tout en indiquant qu’il respecterait ce qui a été fait pour Asbestos et le Centre-du-Québec. «Les maires ont essayé d’en faire un fonds qui comprenait des infrastructures, mais je peux annoncer clairement que ce sera un fonds pour les entreprises», a souligné M. Lessard.

«Mon collègue (Stéphane Billette, ministre du Développement économique) est déterminé à régler ça et j’ai l’aval du premier ministre. On va arrêter d’en parler au futur et en parler au présent.» – Laurent Lessard

Selon lui, sa mise en place était sur le point de s’enclencher avant de recevoir la lettre en décembre. «Après les Fêtes, j’ai repris les discussions avec le ministre du Développement économique, Stéphane Billette. Par souci d’équité pour les deux autres fonds, le premier ministre a dit qu’il n’allait pas rouvrir un autre volet.»

Le député s’attend à ce qu’une annonce soit faite d’ici quelques semaines. «Il y aura un montant initial qui pourrait être de l’ordre de 25 millions $. Nous avons des objectifs plus ambitieux que ça, mais on réserve le tout pour l’annonce. L’important est de procéder à la première et par la suite on pourra annoncer le montant total», a indiqué Laurent Lessard en spécifiant que les secteurs admissibles et non admissibles seraient dévoilés lors de l’annonce.

À noter que selon l’attaché politique de M. Lessard, Jean-Philip Gagné, il n’est pas encore exclus que des projets agroalimentaires et touristiques fassent partie du fonds puisque des modalités de celui d’Asbestos en permettent. Enfin, il a soutenu que même si le fonds n’accepte pas certains projets de la MRC, il y aura d’autres programmes disponibles pour que ce ceux-ci se réalisent éventuellement.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
Fardoche
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Fardoche
Invité
Fardoche

Ça prend un remonte pente débrayable au Mont Adstock. C’est une de leurs grande faiblesse avec leurs vieux remonte pente à vitesse de tortue et leurs piste courte.