Une firme indépendante mesurera le bruit des éoliennes

Par cisabel
Une firme indépendante mesurera le bruit des éoliennes
Les riverains du parc éolien de L'Érable, qui avaient sollicité l'appui du député Lefebvre, ont obtenu du Ministère que des mesures sur le niveau sonore soient prises par une firme indépendante. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Une firme indépendante recueillera des données sur le niveau sonore du parc éolien de L’Érable qui est situé dans les municipalités de Saint-Ferdinand, Sainte-Sophie-d’Halifax et de Saint-Pierre-Baptiste.

C’est le député d’Arthabaska, Éric Lefebvre, qui a souligné en avoir reçu la confirmation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).

Il présume que les échantillons pourraient être recueillis durant la saison estivale, une période plus propice pour bénéficier de conditions idéales pour cette collecte.

Le coordonnateur du comité des riverains et porte-parole du Regroupement pour le développement durable des Appalaches (RDDA), Claude Charron, avance qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction rappelant les résultats d’un sondage mené en 2015 où près de 30% des propriétaires permanents ou saisonniers résidant à moins de deux kilomètres du parc éolien de L’Érable affirmaient être fortement ou extrêmement dérangés par le bruit des éoliennes.

«Nous sommes toujours convaincus que le bruit des éoliennes dépasse les normes du Ministère. Nous croyons qu’à partir de ces données, le Ministère pourra étayer ses arguments pour faire bouger le promoteur (Éoliennes de l’Érable) afin qu’il adopte des mesures d’atténuation et de réduction du bruit», d’ajouter M. Charron.

Exaspérés par cette situation, les riverains du parc éolien de L’Érable réclament depuis plusieurs années déjà (de nombreuses plaintes ont été déposées auprès du promoteur) que des mesures concrètes et durables soient prises et implorent le Ministère d’appliquer son propre décret, adopté lors de l’autorisation du projet, pour régler la situation.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
Olivier Blackburn
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Olivier Blackburn
Invité
Olivier Blackburn

Lol, C’est durant l’hiver qu’on entend le plus les éoliennes. J’en es deux derrières chez moi. L’été, les arbres absorbe plus le bruit!