L’Assurancia et les 3L à égalité

Par Pierre Nadeau
L’Assurancia et les 3L à égalité
La recrue offensive de l’année dans la Ligue nord-américaine de hockey, Maxime Macenauer, a récolté deux buts et trois aides lors des deux premiers matchs de la série. (Photo : gracieuseté – La Gang des Multis)

L’Assurancia de Thetford a entrepris, vendredi dernier, sa série quart de finale contre les 3L à Rivière-du-Loup. Après avoir échappé le premier duel 4-3 en prolongation, l’Assurancia a créé l’égalité, samedi, en l’emportant 5-2 devant ses partisans.

Contrairement à la veille, les Thetfordois ont démontré beaucoup plus d’énergie. «Les 19 joueurs se sont présentés, ce qu’on n’a pas fait lors du premier match où on a eu des problèmes en unité. On s’en est parlé et on était prêts quand on a embarqué sur la patinoire», a indiqué Maxime Lecours qui a inscrit le premier but du match.

Pour Gabriel Girard, c’était important d’aller chercher la victoire. «On ne pouvait pas se permettre de tirer de l’arrière 2-0 dans la série contre une équipe comme celle-là. Le match de vendredi aurait pu aller d’un côté comme de l’autre, mais cela a tourné de leur bord. C’était important de revenir en force pour aller chercher la victoire à domicile.»

Le gardien, qui a mérité la troisième étoile grâce à ses 28 arrêts, a mentionné que d’avoir joué 60 minutes intenses a fait la différence. «Après un bon départ, vendredi, où on menait 3-1 après une période et demie, on a eu un léger relâchement et ils en ont profité. On ne voulait pas faire la même erreur quand on a pris les devants. On a continué de donner le même effort et c’est ça qui a payé.»

L’Assurancia a raté une belle occasion d’ouvrir la marque à la période médiane en bénéficiant d’une double supériorité numérique pendant près de deux minutes. Mais ce ne fut que partie remise puisque moins d’une minute après la fin des pénalités, Maxime Lecours et Jean-Michel Daoust ont enfilé l’aiguille dans l’intervalle de 23 secondes et les locaux se sont installés dans le siège du conducteur sans être inquiétés par la suite.

Ce fut une rencontre robuste ponctuée de près de 100 minutes de pénalités. «On sait qu’on est capable d’être robuste et cela a joué dans leur tête. Les meilleurs joueurs de l’autre côté n’aiment pas ça, ce qui a rapporté parce qu’on ne les a pas vus de la partie et je pense que cela a donné le ton à la série», de souligner Maxime Lecours.

«C’était important de revenir en force pour aller chercher la victoire à domicile» – Gabriel Girard

Prolongation fatale

Dans le premier match, l’Assurancia a laissé filer une avance de 3-1 et s’est incliné 4-3 en prolongation sur un but du meilleur pointeur du circuit en saison régulière, Marc-André Tourigny.

Thetford n’a pas réussi à assommer son adversaire après avoir pris les devants 2-0 dans les dix premières minutes du match. «Je pense qu’il était encore trop tôt pour le faire à ce moment-là. C’est une équipe avec beaucoup de talent offensif et ils ont travaillé fort. Je ne pense pas qu’il y a eu un moment précis où on aurait pu le faire», a noté Jean-Michel Daoust qui a marqué deux des trois buts des siens.

Honneurs individuels

La Ligue nord-américaine de hockey a dévoilé les récipiendaires des trophées individuels. Du côté de l’Assurancia, Matthew Medley a reçu celui pour le meilleur défenseur pour une troisième saison de suite. L’arrière, qui soigne présentement une blessure, a également trouvé une place sur l’équipe d’étoiles.

Chez les recrues, la règle des moins de 26 ans ayant été abolie, Maxime Macenauer a terminé sur un pied d’égalité avec André Bouvet-Morissette des Éperviers de Sorel-Tracy pour la recrue offensive et Loïc Leduc a mérité un pareil honneur en défensive.

La série reprend vendredi à Rivière-du-Loup pour la présentation du troisième match et la rencontre numéro quatre aura lieu le lendemain, samedi, au Centre Mario Gosselin.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des