Une demande de plus en plus grandissante

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier
Une demande de plus en plus grandissante
Marquis Groleau (Photo : Courrier Frontenac - Claudia Fortier)

La Fromagerie La Bourgade a amorcé il y a quelques semaines ses activités dans son nouveau local situé sur le boulevard Frontenac Est à Thetford Mines, créant ainsi 11 emplois à temps plein et 21 à temps partiel. L’investissement total pour ce projet se situe à environ 1,9 million $.

La décision de déplacer la fromagerie a été nécessaire puisque l’emplacement situé au coin des rues St-Alphonse et Caouette était devenu trop étroit. «Nous ne pouvions plus répondre à la demande sans cesse grandissante. La fromagerie et les bassins étaient rendus trop petits. En achetant des bassins plus gros, je ne pouvais pas les mettre là-bas, nous n’avions pas de place. Nous avons donc décidé d’acheter un local plus grand sur le boulevard Frontenac puisque l’achalandage de la ville est concentré là», explique le propriétaire Marquis Groleau.

Grâce au nouveau bassin de 4000 litres, comparativement à 2300 litres auparavant, la production a le potentiel d’être doublée et même d’être quadruplée. D’ailleurs, en seulement un mois, elle a déjà augmenté de plus de 20 %.

«Maintenant, nous serions capables de faire deux productions par jour. Avant, nous ne pouvions pas faire cela parce que durant la journée nous en avions besoin pour les cuisines», soutient le propriétaire qui tient à préciser que le Restaurant La Bourgade conserve la même vocation. À plus long terme, il prévoit même remanier la cuisine afin de l’agrandir.

«Notre lait provient à 100 % de fermes de Thetford Mines et j’en suis fier. C’est important que la fromagerie d’ici soutienne des producteurs d’ici.» – Marquis Groleau

Développer les marchés

Lorsqu’il a fait l’acquisition de l’entreprise de Steeve Vallée et Danielle Rancourt en 2016, Marquis Groleau n’avait pas de plan de déménager la fromagerie, mais il s’est vite rendu compte qu’il n’aurait pas le choix s’il voulait répondre à la demande et développer de nouveaux marchés.

Le fromage de La Bourgade se retrouve déjà dans sept épiceries IGA, dans des Bonichoix et des Super C situés dans la MRC des Appalaches, en Beauce, à Victoriaville, à Trois-Rivières et à Baie-Comeau. «Quand je suis allé chercher le marché à Baie-Comeau, j’ai dit c’est beau, il faut que je parte le projet. C’était en décembre 2016 et nous avons finalement ouvert au printemps 2018», souligne le propriétaire.

L’espace supplémentaire permettra également de développer de nouveaux produits. La fromagerie offre déjà plusieurs variétés dont le fromage frais du jour le Bourgadet en grain ou en meule, en plus des fromages effilochés, tressés et dans des pots de saumure. Des variétés aromatisées et raffinées, telles que le cheddar vieilli un an et le parmesan, sont aussi produites.

Un casse-croûte

En plus de la fromagerie, le local du boulevard Frontenac Est contient un casse-croûte de type restauration rapide. «L’opportunité était là, alors j’ai décidé de foncer avec cette idée. Je voulais offrir plusieurs sortes de poutines et développer ce marché. Le casse-croûte nous permet aussi de vendre plus de fromage qu’avant puisque nous y avons installé nos produits», affirme Marquis Groleau.

Ce dernier souhaite continuer à développer son entreprise, mais la pénurie de main-d’œuvre qui affecte les restaurants et plusieurs autres secteurs rend la tâche plus difficile. «J’ai dû aller chercher des jeunes du secondaire pour compléter mon équipe en cuisine, mais c’est la même chose pour tous les restaurants et nous devons composer avec ça», conclut-il.

Partager cet article

2
Laisser un Commentaire

avatar
2
0
0
 
2
Lynesylvie st-cyr
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
sylvie st-cyr
Invité
sylvie st-cyr

Bravo a la relève et aussi pour encourager les producteurs agricoles de la région quelle belle initiative de donner des emplois en région bravo MarquisGroleau ainsi qu’a toute ton équipe

Lyne
Invité
Lyne

Félicitations à ce jeune entrepreneur!