Double défaite à Shawinigan

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Double défaite à Shawinigan
Manuel Bouffard a réussi deux coups sûrs et volé un but dans la défaite de 3-2 face aux Cascades. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

De passage à Shawinigan lundi soir pour terminer le match arrêté en raison d’une panne d’électricité (30 mai) et reprendre celui remis pour la pluie (13 juin), les Blue Sox de Thetford ont subi deux revers contre les Cascades. Dans le match à compéter, les Sox menaient 5-2 en fin de quatrième avec trois coureurs des locaux sur les sentiers et deux retraits. Dominic Bolduc avait confié la balle à Michel Simard, mais les Cascades ont fini par l’emporter 9-6.

Dans la partie régulière, la stratégie de l’entraîneur était de faire commencer son artilleur numéro un et le remplacer à mi-chemin par Philippe Valiquette. Les Sox étaient en avance 2-0 en fin de septième quand les Cascades ont renversé la vapeur avec trois points sur trois coups sûrs et autant de passes gratuites et remporter un gain de 3-2. «Philippe (Valiquette) avait de la misère avec le monticule et à lancer des prises», a indiqué Dominic Bolduc.

L’entraîneur remettait son choix en question après la rencontre. «Je ne sais pas si je n’aurais pas dû faire l’inverse en faisant lancer Philippe dans le premier match et Michel (Simard) lancer son match normal. Je vais me poser la question encore un bout de temps, mais bon c’est comme ça.»

Les Blue Sox ont ouvert la marque en sixième sur un double de François Tanguay et ajouté un autre point en début de septième sur un simple de Benoît Émond contre l’artilleur Matthew Rusch, un ancien de la Ligue Can Am. «On a eu de bonnes présences contre lui alors qu’eux autres, ils n’ont pas fait grand-chose de bon avec de faibles coups dans les trous.»

Deux victoires

Samedi, les Blue Sox ont vaincu les Castors d’Acton Vale par la marque de 8-6. Les champions en titre ont pris les devants 6-5 en sixième, mais à leur tour au bâton, les Sox ont cogné la balle avec autorité pour inscrire trois points et filer avec la victoire.

Les locaux ont laissé filer une avance de 4-1 acquise en début de rencontre. «C’est un peu ce qu’on fait souvent. On prend les devants rapidement et on s’assoie dessus en pensant que nos lanceurs ne vont rien donner, mais l’autre équipe peut frapper aussi et on s’est remis à frapper», a noté Stéphane Pouliot dont l’apport offensif a grandement aidé dans le match.

Le puissant cogneur des Sox, qui soigne toujours une blessure à un genou, a fait sentir sa présence à la manche initiale en donnant une avance de trois points aux siens. Il a retroussé le premier tir du lanceur Éric Sauvé avec deux coureurs sur les sentiers. «Je ne devais pas jouer. J’étais là pour la pratique au bâton et voir comment ça allait et m’amuser. Comme ça bien été, j’ai fait une course vers le premier pour m’assurer de pouvoir me rendre assez rapidement et je me suis dit que je pourrais être frappeur désigné.»

Jeudi dernier, les Blue Sox ont amorcé leur fin de semaine par une victoire de 11-2 sur les Cascades de Shawinigan. Le pointage n’indique pas vraiment l’allure de la rencontre puisque les gagnants ont marqué huit points en cinquième manche, dont cinq sur des circuits de Dany Girard, Alexandre Morinville et Manuel Bouffard.

Auparavant, Luis Munoz et Philippe Valiquette s’étaient livré un bon duel. «On était très content du travail de Philippe (Valiquette) qui reprend son erre d’aller. C’est une bonne nouvelle pour l’équipe parce qu’on n’a pas beaucoup de bras et d’avoir un Valiquette en forme va nous donner un bon coup de main», a mentionné Marc-André Charbonneau.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des