Une série Blue Sox-Cascades

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Une série Blue Sox-Cascades
Michel Simard (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les Blue Sox de Thetford auront les Cascades Shawinigan comme adversaires lors de leur première série. Les Cascades ont remporté en trois matchs leur courte série deux de trois contre les Expos de Sherbrooke.

C’est la première fois depuis leur arrivée dans le circuit Bélisle en 2015 que la formation de la Mauricie gagne une ronde. L’entraîneur Dominic Bolduc ne sait trop à quoi s’attendre de cette série qui débutera mercredi au stade Desjardins.

«On va voir de quelle façon ils vont se présenter sur le terrain. Il n’y a pas tellement de joueurs que je connais dans l’équipe et ils ont plusieurs équipes différentes. Des fois, il y a des joueurs qui se présentent et ils sont un peu plus dangereux.»

Une chose est cependant certaine, c’est que l’entraîneur ne manquera pas de respect aux Cascades malgré leur piètre fiche de huit gains et 26 défaites en saison régulière. «Quand on regarde les statistiques de leur équipe et de la nôtre avec les deux alignements, il n’y a pas personne qui dirait que Shawinigan va gagner, mais ça se joue sur le terrain. Il faut respecter tous les adversaires même si ça semble évident de dire qui va gagner.»

Le propriétaire François Lécuyer, qui a eu la chance d’observer cette équipe qui a éliminé les Expos qu’il dirigeait, abonde dans le même sens. «Ils n’ont pas la même profondeur que les Blue Sox, autant au monticule qu’en attaque, mais ça se joue sur le terrain. Il va falloir jouer une partie à la fois.»

De son côté, l’entraîneur des Cascades, Daniel Milette, ne fonde pas de grandes attentes. «On va essayer de jouer manche par manche et de donner une opposition au club qui est probablement l’un des meilleurs de la ligue.» Il ne s’est pas caché pour dire que son inquiétude sera au monticule, ce qui peut se comprendre avec une moyenne collective de 7.09. «Je vais être honnête, on n’a pas beaucoup de profondeur sur la butte.»

Les deux clubs ont divisé les honneurs des quatre matchs en saison. Les Sox ont remporté des victoires de 11-2 et 15-3 à domicile et ont perdu 9-6 et 3-2 à Shawinigan.

Une équipe reposée

Avec un congé de plus de deux semaines, les Blue Sox vont entreprendre cette série avec des forces fraîches. «Ça va peut-être prendre un petit moment pour se remettre dedans, mais comme on débute à domicile, on va avoir une bonne pratique au bâton et on va être prêts. On va être plus en santé qu’il y a deux semaines», a spécifié l’entraîneur.

Pour la première série, Dominic Bolduc enverra au monticule Michel Simard, Jonathan Paquet et Stéphane Pouliot. Il ne pourra cependant compter sur Dany Paradis-Giroux, dont l’équipe joue en finale dans le Bas-St-Laurent. «Aussitôt que la finale sera terminée, il va se joindre à nous, mais je serais surpris qu’il soit là pour la première ronde.»

Philippe Valiquette ne sera pas disponible, toujours incommodé par une blessure.

Honneurs individuels

Les Blue Sox ont connu un excellent mois d’août en remportant sept de leurs neuf affrontements. Dany Girard et Michel Simard en ont profité pour décrocher les titres de frappeur et lanceur du mois dans la Ligue de baseball majeur du Québec.

Le premier, qui a aussi été joueur par excellence de la dernière semaine d’activités dans la ligue, a conservé une moyenne de .419 et produit dix points en août. Quant au second, il a remporté deux gains et maintenu une moyenne de points mérités de 1.24, faisant mordre la poussière à 22 frappeurs en 17 manches.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des