30 octobre 1963 – Naissance de Lamborghini

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
30 octobre 1963 – Naissance de Lamborghini

Au début des années 60, Ferrucio Lamborghini a fait sa fortune en récupérant du matériel militaire et en vendant des tracteurs, beaucoup de tracteurs. Il consolide une fortune personnelle enviable lui permettant d’accéder à des objets plus nobles de la vie, comme une nouvelle Ferrari. Cependant, sa Ferrari ne lui a pas plu et, ne pouvant être entendu par M. Enzo Ferrari lui-même qui était pratiquement son voisin de village, Lamborghini a décidé de construire sa propre voiture de sport. Et il l’a fait. Cela a conduit à l’incorporation officielle de Automobili Ferruccio Lamborghini S.p.A. le 30 octobre 1963, le jour même où elle a présenté sa première voiture au Salon de l’automobile de Turin, la 350 GTV. Alors que Ferrari construisait des voitures de course et adaptait la transmission aux carrosseries routières, Lamborghini souhaitait construire des voitures routières capables de rivaliser sur les circuits. Lamborghini avait engagé plusieurs anciens ingénieurs de Ferrari pour lui construire un moteur pour sa GT, mais lorsqu’ils produisirent un moteur similaire à la méthode de production de Ferrari, il fut contrarié et refusa de payer. C’est peut-être pour cette raison que le compartiment moteur de la 350 GTV exposée à Turin était rempli de briques plutôt que d’un moteur!

La carrosserie de 350 GTV n’a pas été aussi bien accueillie que prévu pour son apparence, et une refonte a été nécessaire. La carrosserie redessinée a été présentée au Salon de l’automobile de Genève en 1964, avec un moteur V12 de 280 ch conçu par Giotto Bizzarrini. La presse positive a rapidement conduit à la produc tion de la 350 GT. À la fin de l’année, 13 voitures avaient été construites, chacune vendue à perte afin de maintenir les prix concurrentiels par rapport à Ferrari. Au total, sur trois années modèles, 120 350 GT ont été construits. Elle a été suivi par la 400 GT et en 1966 le coup de génie la Miura qui allait redéfinir ce qu’est une voiture exotique. La Countach a suivi et demeuré en poste 25 ans avant de faire place à la Diablo en 1991. Depuis 1998, c’est Audi qui est devenu propriétaire de Lamborghini et remis la compagnie sur le chemin de la qualité et de la rentabilité

 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des