10 novembre 1903 – Mary Anderson invente les essuie-glace

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
10 novembre 1903 – Mary Anderson invente les essuie-glace

Les premiers essuie-glace étaient en fait deux brosses qui se déplaçaient mécaniquement de haut en  bas du pare-brise, qui était en verre plat à cette époque. Nous étions plus proches du nettoyeur de pare-brise que de l’essuie-glace. Cette première tentative est l’œuvre de l’Irlandais James Henry Apjohn. La même année, aux États-Unis, Mary Anderson conçoit un essuie-glace à bras oscillant, comme nous le connaissons aujourd’hui. Elle fait breveter son invention en 1905. Ces premiers dispositifs mécaniques présentent toutefois un inconvénient majeur : le conducteur doit utiliser une main pour déplacer un levier qui actionne les essuie-glace, et l’autre main pour diriger la voiture, actionner le changement de vitesse et les freins. En 1917, le Dr Ormand (hawaïen) invente l’essuie-glace automatique, à commande électrique.

 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des