Des honneurs individuels pour Matthew K. Bergeron

Des honneurs individuels pour Matthew K. Bergeron
Matthew K. Bergeron (Photo : gracieuseté - Claude Mainville)

PAR MATTHEW VACHON

Pour son dernier tour de piste dans le football collégial québécois, Matthew K. Bergeron n’a pas raté sa sortie. Le joueur de ligne offensive des Filons de Thetford a été nommé joueur offensif et joueur de ligne offensive de l’année de la deuxième division du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

«Je suis vraiment content de ça, car je vois que les sacrifices que j’ai fait pendant la dernière année ont payé. Je suis demeuré à Thetford pour m’entraîner, je suis concentré à l’école et je continue de travailler. J’en veux seulement plus maintenant et je vais travailler pour ça», a estimé le colosse de 6’05’’ et 295 livres.

Au-delà des honneurs individuels qui lui ont été décernés, le sympathique Victoriavillois croit avoir progressé de façon significative dans son jeu. «Concernant le football, ça a été ma meilleure saison. J’ai malheureusement été absent pendant deux parties en raison d’une commotion cérébrale. Nous ne pouvons pas contrôler ça. Pour les parties que j’ai jouées, je suis vraiment heureux. Je me suis amélioré au niveau technique. Sur jeu physique, je suis plus intense.»

Progression pour les Filons

Sur le plan collectif, malgré leur progression, les Filons ont connu une campagne perdante de trois gains et cinq défaites. Ils ont néanmoins réussi à se qualifier pour les éliminatoires grâce à leur sixième place au classement général. Les Thetfordois ont cependant baissé pavillon en quarts de finale par la marque de 28 à 20 contre le Cégep Édouard-Montpetit. «Nous nous sommes améliorés en tant qu’équipe comparativement à l’année passée. Nous avons fait un grand pas vers l’avant pour le programme de football. Nous nous sommes entraînés plus et nous sommes restés concentrés à l’école. Ça a donc payé, mais il reste encore du chemin à faire.»

Parmi les principales forces de l’équipe, Bergeron identifie l’attaque au sol comme l’élément central qui a permis aux Thetfordois de connaître son lot de succès au cours du calendrier 2018. «Elle était difficile à arrêter. Nous avions de gros bonshommes et deux porteurs de ballon exceptionnels (Bafodé Savane et Jonathan Fournier).»

Direction Syracuse maintenant

La campagne 2018 était d’ailleurs la dernière de Bergeron au sein des Filons. Dès mai 2019, il prendra la direction des États-Unis pour y évaluer avec l’Orange de l’Université de Syracuse. Il dresse donc un bilan largement positif de ses deux années passées aux pays des mines et des lacs. «C’était la meilleure place pour jouer au niveau collégial. Je ne me suis pas seulement développé en tant que joueur, mais comme homme et comme étudiant. Ils m’ont montré des techniques pour que je sois plus assidu dans mes cours. Physiquement, j’ai pris de la masse musculaire, ce qui m’a permis de devenir plus fort. Ça a paru sur le terrain. Je suis également meilleur sur le plan technique. Si j’avais décidé de demeurer une autre année avec eux, j’aurais continué de progresser dans toutes les facettes», a fait valoir Bergeron.

Le talentueux joueur de ligne offensive devra maintenir se tourner vers un hiver bien rempli afin d’être au sommet de son art pour ses débuts dans la prestigieuse NCAA en 2019. «L’hiver sera important, c’est certain. Ma préparation devra me permettre d’arriver au même niveau que les gars. Je pense que je vais pouvoir surprendre là-bas si je fais les bons choix cet hiver. Ils regardent parfois les joueurs canadiens un peu de haut, donc je vais devoir travailler doublement plus fort pour prouver qu’ils ont tort.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des