Toyota RAV4 2019 – Une 5e génération prometteuse

Par Benoit Charette
Toyota RAV4 2019 – Une 5e génération prometteuse

Même si le RAV4 était en fin de carrière, il avait connu sa meilleure année de ventes en 2017 avec plus de 51 000 unités vendues au Canada. Depuis son arrivé, il y a 22 ans, le RAV4 a toujours occupé le haut du podium dans sa catégorie. Fiable, pratique et ayant une excellente valeur de revente il fait honneur à la très bonne réputation de la marque. Pour 2019, Toyota nous présente une 5e génération qui sera fabriquée pour la première fois en Ontario en version régulière hybride ou Trail.

Une silhouette plus robuste

Il faut saluer Toyota qui depuis peu fait un effort pour sortir de sa zone de confort avec design un peu plus audacieux. Il faut penser à la récente Camry où à la prochaine Corolla. Toyota va dans le même sens avec le nouveau RAV4. ON remarque une calandre plus découpée et des angles mieux dessinés pour une ligne plus masculine. Alors que le modèle hybride est plus élégant, la version Trail projette une image plus aventurière et mieux équipée pour aller jouer dans le bois. Cette 5e génération est aussi plus grande. L’empattement de 2690 mm du RAV4 2019 gagne 30 mm par rapport au modèle précédent, ce qui se traduit par un dégagement aux jambes plus généreux aux places arrière. La longueur hors tout est de 4595 mm et la hauteur est abaissée à 1700 mm en incluant les longerons de toit (-5 mm) pour toutes les versions sauf le Trail, qui affiche une hauteur de 1740 mm. La largeur gagne 10 mm. La voie avant est plus large de 35 mm, tandis que la voie arrière s’élargit de près de 45 mm.

Qualité de finition en hausse

La sobriété a toujours été le maître mot chez Toyota, et rien ne change à ce chapitre pour le RAV4, à l’exception peut-être de la version Trail qui offrent quelques petites touches d’excentricité dans l’habitacle. L’agencement est moderne et pratique en Toyota fait toujours confiance à son système Entune  pour la gestion multimédia. Ce dernier compatible avec Apple Carplay exclut toutefois les utilisateurs de téléphone Androïd, Toyota perd des points à ce chapitre. Désormais de série, le frein de stationnement électronique (EPB) ouvre plus d’espace, et le compartiment de rangement du bloc central est plus spacieux. Le bloc central est également doté de porte-gobelets côte à côte, d’un plateau ouvert pouvant recevoir de menus articles et d’un chargeur sans fil disponible. L’angle d’ouverture de la porte arrière est plus large et l’espace pour les jambes plus généreux à l’arrière. Toyota a également travaillé sur le confort des sièges avec un meilleur rembourrage aux coussins arrière et plus de supports à l’avant.

Toujours en 4 cylindres

Le RAV4 conserve un 4 cylindres de 2,5 litres comme seul moteur. La puissance est en hausse à 203 chevaux pour les modèles à essence, et 219 chevaux (puissance totale du système) pour les modèles hybrides.  Jumelée à une boîte automatique à huit rapports qui fournit une meilleure plage de puissance que l’ancienne boîte à six rapports, cette boîte permet aussi de diminuer la consommation de carburant. Sur le RAV4 hybride, le moteur est associé au système hybride Toyota II (THS II) et à une transmission à variation continue à commande électronique. Le RAV4 hybride  n’offre pas seulement le meilleur rendement énergétique de la gamme, c’est aussi le plus performant.  Les chiffres encore temporaires publiés par Toyota annonce une consommation moyenne sous la barre des 8 litres aux 100 km pour le modèle à essence deux roues motrice ( il était de 9 auparavant) alors que la version 4 roues motrice est annoncé tout juste à 8,0 litres aux 100 km  (9,5 auparavant)

Solide sur la route

Sans être amusant à conduire, le RAV4 inspire confiance sur la route. La base provient de la plateforme TNGA (Toyota New Global Architecture) et fournit une assise solide qui favorise le confort, la sécurité et les qualités utilitaires. L’empattement plus long ainsi que l’élargissement des voies avant et arrière assure une conduite plus stable. La carrosserie offre une rigidité accrue de 57 % face à sa devancière et cette nouvelle plateforme permet de placer le moteur plus bas et donc d’abaisser le centre de gravité pour une plus grande maniabilité. La visibilité sur les côtés est améliorée grâce à la ceinture de caisse abaissée, ainsi qu’aux glaces de custode redessinées et agrandies. En plus de la traction avant de série, les modèles à essence offrent deux types de traction intégrale en option. Vous avez dans les modèles haut de gamme à essence un système de traction intégrale à modulation de couple dynamique avec arbre de transmission à désaccouplement qui peut transmettre jusqu’à 50 % du couple moteur vers les roues arrière et le répartir entre les roues arrière gauche ou droite pour améliorer la tenue de route lors de la conduite sur chaussée ou hors route. Lorsque la traction intégrale n’est pas requise (durant un long trajet sur l’autoroute, par exemple), le RAV4 désaccouple la transmission arrière et fonctionne en deux roues motrices. Les autres modèles offrent. Les autres modèles ont un système permanent avec sélecteur multiterrain qui permet aux conducteurs de maximiser la traction dans la boue, le sable, les roches, la terre et la neige. Le système est facile à utiliser grâce à des boutons ou à un cadran de commande (selon la version) se trouvant à gauche du levier de vitesses. La version hybride utilise un moteur électrique séparé monté à l’arrière pour en faire un quatre roues motrices de série.

Conclusion

Même si le RAV4 n’éveille pas l’instinct du pilote en vous, il construit sur une solide réputation et amène un produit amélioré à tous les points de vues. Il est même assez plaisant à regarder. Sa grande fiabilité, sa qualité de construction, son espace supplémentaire et une économie de carburant en hausse devraient suffire largement à convaincre beaucoup d’acheteurs.

Forces
Fiabilité 
Excellente valeur de revente
Meilleur silence de roulement

Points faibles
Système d’infodivertissement inutilement compliqué
Pas d’Androïd auto

 

Fiche Technique

CONCURRENCE : Chevrolet Equinox, Ford Escape, Dodge Journey, GMC Terrain, Honda CR-V, Hyundai Tucson, Kia Sportage, Jeep Cherokee, Mazda CX-5, Mitsubishi Outlander, Nissan Rogue, Subaru Forester / Outback, Volkswagen Tiguan

CONNECTIVITÉ ET MULTIMÉDIA (certains en option et/ou peuvent requérir un abonnement)

AUDIO Entune 3.0, Apple CarPlay, CD/MP3/WMA, SiriusXM, prises USB et auxiliaire

NAVIGATION/INTERNET Navigation Entune 3.0

CONNEXION TÉLÉPHONIQUE Bluetooth à reconnaissance vocale SIRI, lecture de messages textes et de courriels, recharge sans fil

 MOTEUR(S)

 (2.5) L4 2,5 L DACT à cycle Atkinson

PUISSANCE 203 ch à 6 600 tr/min

COUPLE 184 lb-pi à 5 000 tr/min

CONSOMMATION (100 km) 2AV ville 9,3 L, route 7,2 L 4RM ville 9,9 L, route7,5 L (est.) (octane 87)

ANNUELLE 2AV 1 428 L, 1 856 $ 4RM 1 513 L, 1 967 $

ÉMISSIONS DE CO2 2AV 3 284 kg/an 4RM 3 480 kg/an

 

(HYBRIDE) L4 2,5 L DACT hybride à cycle Atkinson + 2 moteurs électriques

PUISSANCE 150 ch + moteurs électriques 141 chevaux (av.), 67 chevaux (arr.), 219 chevaux total disponible

COUPLE 152 lb-pi de 4 400 à 4 900 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 9,2 kg/ch

BOÎTE(S) DE VITESSES automatique à variation continue avec mode manuel

PERFORMANCES 0-100 km/h 8,6 s (est.)

CONSOMMATION (100 km) ville 6,9 L, route 7,8 L (est.) • CONSOMMATION ANNUELLE 1 241 L, 1 613 $ • INDICE D’OCTANE  87  • ÉMISSIONS POLLUANTES CO2 2 854 kg/an

DIMENSIONS

 EMPATTEMENT 2 690 mm

LONGUEUR 4 595 mm

LARGEUR 1 855 mm

HAUTEUR 1 700 mm

POIDS 2AV 1 575 kg (est.) 4RM 1 615 à 1 775 kg (est.)

RÉSERVOIR DE CARBURANT 55 litres

CAPACITÉ DE REMORQUAGE 3500 livres (Trail)

 

 

 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des