La Cage – Brasserie sportive de Thetford fermera ses portes

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
La Cage – Brasserie sportive de Thetford fermera ses portes
Le restaurant aura été en activité pendant 22 ans. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard (Utilisation interdite))

Le restaurant La Cage – Brasserie sportive de Thetford Mines fermera ses portes le 26 janvier prochain après 22 ans d’activités. Environ 35 personnes perdront ainsi leur emploi.

Les propriétaires Stéphane Bourque et Stéphane Gourdes n’ont pas réussi à s’entendre avec le Carrefour Frontenac à propos du renouvellement du bail qui venait à échéance le 31 décembre.

«Nous avons augmenté les revenus considérablement depuis deux ans, mais avec le bail qui vient de se terminer et celui que nous proposait le locateur, sans vouloir le renégocier, c’était impossible pour nous de continuer. La marge de profits était très minime et même si nous avions décidé de rester aux mêmes conditions, s’embarquer pendant plusieurs années représentait des risques trop élevés», a mentionné Stéphane Bourque au Courrier Frontenac.

Pour lui, déménager le restaurant à un autre endroit aurait été trop coûteux. «Cela aurait représenté des dépenses de centaines de milliers de dollars. Il faut savoir que le restaurant était pour nous un emploi de fin de semaine puisque nous avons déjà d’autres entreprises. Nous ne pouvions pas assumer un investissement de cette ampleur en restauration dans le contexte économique actuel», a-t-il ajouté.

Les deux hommes d’affaires s’étaient portés acquéreurs de la franchise en 2017. Même si cette aventure n’aura été que de courte durée, Stéphane Bourque dit avoir quand même adoré son expérience dans ce domaine. «Nous ne savons pas ce qui va arriver dans les prochains mois. Nous sommes ouverts à certains projets. Ça bouge beaucoup dans la restauration et des fois ça peut aller rapidement ou plus lentement. Toutefois, ne pouvions pas garder nos employés pendant des mois.»

Il a précisé vouloir que la fermeture se déroule de façon positive. «Les employés vont rester jusqu’à la fin et ils auront de bonnes primes de départ. Nous organiserons aussi une mise à l’encan de tout ce qui se trouve dans le restaurant et nous remettrons les sommes à des œuvres de la région», a-t-il conclu.

Partager cet article

15
Laisser un Commentaire

avatar
9
6
0
 
13
Denis MorinGabrielJacinthe LangloisDavid PayeurGuy Roussin
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pierr-Rock
Invité
Pierr-Rock

Contexte économique actuel ??? ça fait longtemps que ça pas été aussi bien ! par contre il y a beaucoup de restaurant dans le coin et de station service hi hi…

Guy Bergeron
Invité
Guy Bergeron

Je les comprends. Les gens n’ont pas idée de combien coûte un restaurant. Le loyer, les taxes municipales, l’électricité, les appareils, les employés, alouette. Et ça demeure un milieu en constante effervescence. J’ai travaillé durant 22 ans dans la restauration. J’ai arrêté en 1998. Aucun des nombreux restaurants que j’ai travaillé existe encore.

Pierr-Rock
Invité
Pierr-Rock

J’appuie..

dominique martineau
Invité
dominique martineau

Les proprio du centre d achat on fait un bien mauvais choix en les laissant partir

Jacinthe Langlois
Invité
Jacinthe Langlois

C’est très plate de lard laisser partir

Céline Poulin
Invité
Céline Poulin

C’est bien le Carrefour au lieu de s’adapter à leurs clientèles ils préfèrent augmenter leur loyer c’est arrivé à Arteq aussi et plusieurs haute Montez vos prix vous allez perdre des bannières mais c’est pas grave ils ont plusieurs centres commerciaux Alors fermer une bannière ils s’en foutent dommage c’était agréable la Cage aux Sports et bons aussi

ALAIN PERRON-GRONDIN
Invité
ALAIN PERRON-GRONDIN

Pourquoi cet établissement allait bien sous l’ancienne administration et gérante du temps et son équipe du temps et là on ferme???? Je pose juste la question de même…..

Marc Fillion
Invité
Marc Fillion

Le prix de location dans les centres commerciaux ça n’a aucun sens, c’est très cher!

marie-pierre phaneuf
Invité
marie-pierre phaneuf

Cest pas une question de personnels mais le loyer mensuel du restaurant!! Et la cage avait remonté leur chiffre d affaire les dernieres années…

David Payeur
Invité
David Payeur

Si vous lisez le texte, c’est très bien expliqué

Monic
Invité
Monic

Bien triste. L’appât du gain au lieu d’aider son prochain.

Gabriel
Invité
Gabriel

C’est une business pas un oeuvre de charité pourquoi mettre de son temps et efforts dans quelque chose qui n’apporte rien en retour? Il faut bien que les propriétaires gagnent leur vies eux aussi.

Guy Roussin
Invité
Guy Roussin

Les cage aux sports ont fait une grosse erreur de changer le menu se n était plus aussi bon .
J y allait au moin une fois par semaine avant.

Sa serais bon un Bâton Rouge à la place.

Denis Morin
Invité
Denis Morin

Très cher les cages aux sports mander là

Denis Morin
Invité
Denis Morin

Manger là