Un autre gradué des Filons hockey dans la LHJMQ

Communiqué
Un autre gradué des Filons hockey dans la LHJMQ
Le défenseur Marc-Antoine Pépin (Photo : Gracieuseté)

Les Filons du Cégep de Thetford sont en voie de devenir une véritable alternative au développement pour les joueurs de hockey et le rappel récent du défenseur Marc-Antoine Pépin par une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en est une autre preuve éloquente.

En effet, l’arrière de 17 ans, rappelé par les Cataractes de Shawinigan à la période des Fêtes, a reçu la confirmation qu’il terminera la campagne avec l’équipe de la Mauricie. En 22 rencontres avec les Filons cette saison, Pépin a récolté 12 points, mais s’est surtout avéré un leader à la ligne bleue.

Après avoir disputé un match en début de saison avec le Phoenix de Sherbrooke, le patineur originaire de Bécancour a été échangé aux Cataractes lors de la dernière période de transactions. Il a depuis disputé cinq rencontres avec sa nouvelle formation.

Pour l’entraîneur-chef des Filons, Nicolas Boucher, il s’agit évidemment d’une perte importante pour son équipe, mais cela témoigne également de la qualité du programme de hockey du Cégep de Thetford. «Marc-Antoine est arrivé ici avec de belles habiletés et le fait d’évoluer avec des joueurs de 17 à 20 ans, dans un environnement structuré, lui a permis de connaître une belle progression», de mentionner Boucher.

Ce dernier soutient que les équipes de la ligue risquent de plus en plus de puiser dans le bassin de joueurs des Filons. «Les différentes organisations devraient prendre notre programme en considération. Nous travaillons fort avec nos joueurs afin de leur donner un encadrement solide pour les aider à atteindre le prochain niveau. Les gens qui n’ont pas encore vu nos matchs seraient surpris du calibre».

Pour sa part, le coordonnateur du développement des programmes sportifs au Cégep, Stephen Cabana, croit que l’offre de service du collégial est en mutation depuis quelques années.

«Le calibre progresse rapidement au point où il devient difficile pour une majorité de finissants de secondaire 5 évoluant pourtant dans de très bons programmes, qu’ils soient Midget AAA, Juvénile D1 ou M18, de se tailler une place dans le RSEQ collégial. De ce fait, certaines organisations, et c’est le cas de Thetford, se sont structurées de manière à être littéralement un tremplin vers de prochains niveaux plutôt que d’être un calibre terminal.

Bien qu’il ne soit pas donné à tous d’avoir l’opportunité de passer au prochain niveau, de plus en plus d’étudiants-athlètes y parviennent. L’arrimage entre le collégial et la LHJMQ notamment est de plus en plus pertinent à considérer».

M. Cabana ajoute que le Cégep de Thetford prend une tangente ouvertement axée sur la préparation pour le prochain niveau. «Que ce soit au sein de la SIC, de la NCAA ou de la LHJMQ, nos joueurs attirent maintenant l’attention des recruteurs. Le placement de plusieurs étudiants-athlètes issus de notre programme le démontre bien. Notre mandat est de faire en sorte qu’un joueur soit le plus près possible du prochain niveau et le mieux préparé pour ce prochain niveau à sa sortie du Cégep de Thetford, et ce, tant aux niveaux académique que sportif.»

Le rappel de Marc-Antoine Pépin s’inscrit à la suite de plusieurs autres joueurs des Filons qui ont gradué depuis l’an dernier, dont Justin Perron et Patrick Johnston dans la NCAA, Thomas Sigouin dans la LHJMQ, sans oublier Alexandre Roy qui a été rappelé pour quelques rencontres cette saison par les Tigres de Victoriaville.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des