Nicolas Daigle laisse une bonne impression

Par Matthew Vachon
Nicolas Daigle laisse une bonne impression
Nicolas Daigle (Photo : www.lanouvelle.net)

Rappelé en milieu de journée jeudi, l’attaquant thetfordois Nicolas Daigle a disputé son premier match dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec les Tigres de Victoriaville.

Utilisé au sein du 4e trio, le capitaine des Chevaliers de Lévis (midget AAA du Québec) a très bien fait. Il a été engagé dans la rencontre et il n’a pas hésité à transporter la rondelle lorsque la situation le lui permettait. Il a démontré qu’il pouvait tenir son bout dans ce calibre. «J’ai adoré mon expérience. C’était différent du midget AAA. Les joueurs sont plus gros et plus rapides. Je trouve cependant que je me suis bien adapté au calibre de jeu pour ce match. […] Il fallait que je démontre mes capacités et mes forces. Transporter la rondelle et faire preuve de patience en sa possession en font partie. J’essayais de jouer le plus intelligemment possible», a analysé le principal intéressé.

«Je l’ai trouvé extraordinaire. Il joue en faisant preuve de patience et il est intelligent aux deux extrémités de la patinoire. Ce n’est pas le plus gros physiquement. Il me fait penser à Conor Frenette ou encore à Jean-Gabriel Pageau à un plus jeune âge. Nicolas a vraiment fait une bonne impression», a de son côté vanté l’entraîneur-chef Louis Robitaille.

Mesurant 5’08’’ et 154 livres, Daigle n’est pas le plus imposant des patineurs. Il ne s’est toutefois pas laissé impressionner par l’aspect plus robuste du junior majeur. Également habitué à jouer un rôle de premier plan avec les Chevaliers de Lévis, il s’est bien acclimaté à un rôle plus restreint. «Ça paraît que c’est plus physique. Il y a plus de mises en échec. C’est plus difficile d’aller dans les coins aussi. Pour ce qui est d’évoluer sur le 4e trio, je suis prêt. Ça ne me dérange pas. Il y a des vétérans ici et je suis prêt à accepter un tel rôle. J’étais prêt chaque fois que l’entraîneur m’a envoyé sur la patinoire.»

Rappelé sur l’heure du midi

Invité à surveiller son téléphone cellulaire par son entraîneur-chef chez les Chevaliers de Lévis Mathieu Turcotte mercredi soir, Daigle se doutait bien qu’il y avait une réelle chance qu’il soit rappelé pour la rencontre face aux Foreurs. Il a finalement su jeudi midi qu’il était rappelé. «Ça dépendait de la situation des blessés chez les Tigres (Simon Lafrance et Mikhail Abramov ont dû déclarer forfait pour ce match). C’est Kevin (Cloutier) qui m’a appelé. J’avais pris la peine d’avertir mes parents que c’était possible que je joue mon premier match. Mon père est venu me chercher et nous sommes descendus à Victoriaville par la suite», a raconté le joueur de 16 ans.

Puisque la majorité des membres de la famille de Daigle habite à Thetford Mines, il a été facile pour eux de faire le voyage pour assister à cette première. «Il y avait plusieurs personnes qui étaient venues pour m’encourager. Il devait y en avoir au moins une trentaine!»

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
Laurien Daigle
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Laurien Daigle
Invité
Laurien Daigle

Super, Félicitations!!