Les Filons hockey obtiennent leur laissez-passer

Communiqué
Les Filons hockey obtiennent leur laissez-passer
(Photo : Gracieuseté - Claude Mainville)

Les Filons du Cégep de Thetford complétaient leur saison régulière au sein de la ligue collégiale de hockey, en fin de semaine dernière, en disputant leurs deux dernières rencontres du calendrier. L’enjeu était de taille pour les Filons qui se devaient absolument de l’emporter s’ils souhaitaient conserver l’espoir de profiter d’un laissez-passer pour la première ronde des séries.

La troupe de l’entraîneur Nicolas Boucher a donc pris les grands moyens en remportant ses deux duels pour s’assurer une place au sein des six équipes qui bénéficieront d’un congé lors du premier tour éliminatoire. Pour y arriver, les Thetfordois devaient d’abord vaincre les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy, vendredi. Même évincés du tournoi printanier, ces derniers entendaient bien jouer les trouble-fêtes.

En première période, les deux équipes s’échangent une paire de buts. Pendant qu’Édouard Dostie et Antoine Lamothe noircissent la feuille de pointage pour les locaux, les visiteurs profitent des unités spéciales pour inscrire leurs deux buts, soit un lors d’un jeu de puissance et un autre en infériorité numérique.

Le deuxième engagement ne fera pas davantage de maîtres puisque chaque club ajoute un but. Les Rebelles prennent d’abord les devants 3 à 2 grâce à un autre filet alors qu’ils évoluent à court d’un joueur, tandis que c’est par l’entremise d’une attaque massive que les Filons créent l’égalité avec le 20e but de la campagne d’Alexandre Roy.

Les deux gardiens se signalent tour à tour au dernier tiers, si bien qu’on semble vouloir se diriger vers la prolongation quand Félix Boucher fait bouger les cordages pour donner l’avance aux Filons avec moins de deux minutes à faire à la partie. Quelques secondes plus tard, le gardien Raphaël Audet sauve les meubles pour les siens en réalisant deux arrêts extraordinaires avant que Marc-Olivier Mathurin ne mette un terme au débat en concrétisant la victoire des siens 5 à 3 avec le but d’assurance dans un filet désert.

Dimanche, les Filons avaient besoin de la victoire pour obtenir le laissez-passer tant désiré et ils y sont parvenus en défaisant le Boomerang du Cégep André-Laurendeau par la marque de 4 à 1.

Alexandre Roy et Anthony Ferron sonnaient la charge en première période, tandis que Félix Potvin et Michael Parker ajoutaient un but chacun avant que les visiteurs ne privent Raphaël Audet d’un jeu blanc.

Grâce à ce gain, les Filons concluent leur calendrier régulier avec une récolte de 40 points et occupent provisoirement le cinquième rang du classement. Il leur faudra maintenant attendre le dernier match des Lions de St-Lawrence, ce jeudi, pour savoir s’ils termineront en cinquième ou sixième position. Ils ne connaîtront qu’à ce moment qui des Patriotes de Saint-Laurent ou des Cougars de Lennoxville seront leurs adversaires en quart de finale.

Objectif atteint

Pour l’entraîneur des Filons, Nicolas Boucher, l’objectif fixé en début de saison a été atteint. «Nous visions une place dans le top 6 et une récolte de 40 points au classement. Les deux victoires de la fin de semaine nous permettent d’atteindre cet objectif», d’indiquer celui qui comptait 17 recrues dans ses rangs pour entamer la saison.

Outre l’atteinte de cet objectif, Boucher avait également plusieurs éléments de satisfaction lors de son analyse de la saison. «Nous sommes une des trois seules équipes à bénéficier d’un bye en première ronde deux années de suite. Avec l’équipe la plus jeune de la ligue, malgré les nombreuses blessures et la perte de Marc-Antoine Pépin, c’est une belle réalisation. Les gars ont compétitionné tout au long de l’année, ça n’a jamais été facile, mais ils ont démontré du caractère».

Sous la direction du tandem Boucher-Fiset, l’équipe est passée à un autre niveau avec une récolte de 92 points au cours des deux dernières saisons. Refusant toutefois d’en prendre le crédit, coach Boucher a tenu à rendre hommage à plusieurs de ses équipiers.

«Félix Boucher a 44 buts en carrière, ce qui égale le sommet de David Toppa. C’est tout un exploit. Quant à Alexandre Roy, ses 21 buts à sa saison recrue constituent quelque chose d’exceptionnel. Anthony Ferron en est un autre qui, à sa première année, a très bien fait. Et que dire des vétérans Michael Parker et Félix Boucher qui sont de vraies inspirations pour leurs coéquipiers, sans oublier Félix Potvin qui correspond exactement à la définition d’un Filon. C’est un véritable passionné», de mentionner Boucher qui a salué le travail constant des siens.

Au sujet des séries, le pilote thetfordois entend préparer son équipe comme il le fait depuis le début de la saison. «Peu importe qui sera notre adversaire, ce sera un beau défi. En raison de notre position au classement, on sera les négligés et on tentera de déjouer les plans», de conclure Boucher.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des