L’Assurancia accède à la demi-finale

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia accède à la demi-finale
Maxime Lecours a récolté sept points lors des deux matchs du week-end. Il domine les pointeurs en séries avec quatre buts et cinq passes pour neuf points. (Photo : Gracieuseté - La Gang des Multis)

L’Assurancia de Thetford a obtenu son laissez-passer pour la demi-finale de la Ligue nord-américaine de hockey en défaisant les Pétroliers du Nord de St-Jérôme par la marque de 6-3, samedi soir, balayant ainsi au passage son adversaire en quatre matchs. La veille, l’Assurancia avait donné un dur coup aux Pétroliers en l’emportant 7-3.

Le message était clair dans le camp des vainqueurs qu’il n’était pas question de prolonger la série. L’Assurancia a montré ses couleurs en partant avec deux buts en 29 secondes dès la cinquième minute du premier engagement. «On voulait terminer ça ce soir (samedi). On était tous prêts et on voulait les journées de congé pour soigner les petits bobos et être en forme pour la prochaine ronde», a indiqué Maxime Lecours qui a mérité la première étoile lors des deux matchs de la fin de semaine.

Celui-ci connaît ses meilleurs moments depuis son retour au jeu au début de janvier après s’être absenté pour soigner une blessure. «J’ai pris plus de temps que prévu et ç’a été bénéfique. Ça va très bien pour moi.» Le trio qu’il complète avec Félix Petit et Alexandre Tremblay est explosif et cause bien des maux de tête à l’adversaire. «Depuis le début des séries, on se voit partout, on joue comme on veut jouer. On est intenses et vites et on marque de gros buts en plus.»

Francis Beauvillier, qui en est à ses premières armes en séries, a lui aussi eu du succès face aux Pétroliers. «Il faut toujours élever son jeu d’un cran en séries. C’est ça que j’ai fait et que l’équipe a fait. C’est ce qui fait qu’on a remporté la série en quatre matchs.» Il avait son explication pour cette série expéditive. «Je crois qu’on ne leur a pas laissé de chances de marquer. Ils ont eu des chances qu’on leur a données, mais tout au long de la série, on a coupé leur offensive et nous avons excellé en désavantage numérique.»

Troisième victoire

Vendredi, l’Assurancia a acculé les Pétroliers du Nord au mur en prenant l’avance 3-0 dans la série avec son gain de 7-3. «Ils nous ont mis de la pression en première période. On a su rester calme et on a marqué des buts importants», a mentionné Maxime Lecours qui a mené l’offensive des siens avec deux buts et autant d’aides.

Appelé à disputer les deux matchs du week-end pour remplacer Philippe Cadorette qui ne se sentait pas au sommet de sa forme physique, Jean-Philippe Levasseur a bien fait devant le filet. «Je l’avais su la veille, ce qui m’a donné le temps de me préparer en conséquence. Quand on me demande d’embarquer, il faut que je sois prêt et les gars ont joué une bonne partie, ce qui m’a facilité la tâche.»

Arrêt de 20 jours

L’Assurancia doit maintenant patienter 20 jours avant de disputer son prochain match le 5 avril contre le gagnant de la série dite repêchage qui opposera les 3L de Rivière-du-Loup au perdant de la série entre les Marquis de Jonquière et les Éperviers de Sorel-Tracy que les Éperviers dominent 3-1.

Maxime Lecours croit que cet arrêt sera bénéfique pour tout le groupe et n’aura pas d’impact à la reprise des hostilités. «On va avoir une bonne pratique avant la prochaine ronde. On va affronter un club qui va avoir disputé un deux de trois. Ce n’est pas évident. Il y a le voyagement, les blessures, la fatigue et la fin de semaine d’après vient très vite. On l’a vécu l’année passée et on n’avait plus de gaz à la fin de la troisième ronde. Là, on va être reposés et prêts à les affronter.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des