Alexandre Goulet est champion universitaire canadien

Alexandre Goulet est champion universitaire canadien
Alexandre Goulet dit que c’est la plus grosse victoire de sa carrière de hockeyeur. (Photo : Twitter Varsity Reds)

Le hockeyeur disraelois Alexandre Goulet a remporté, avec son équipe des Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB), le trophée David Johnston remis à l’équipe championne de hockey universitaire masculin au Canada.

La finale, qui avait lieu le dimanche 17 mars, s’est tenue à Lethbridge en Alberta. UNB, qui était classée deuxième au pays, a fait face à l’équipe numéro un, soit les Golden Bears de l’Université d’Alberta. Dans un match chaudement disputé, les Varsity Reds l’ont emporté 4-2.

«Ce fut une très belle expérience d’avoir eu la chance de se rendre en finale et de gagner. C’est tout un feeling», a commenté Alexandre Goulet en entrevue avec le Courrier Frontenac.

Ce dernier a confirmé qu’il s’agissait de la plus grosse victoire de sa carrière de hockeyeur. «Gagner un championnat canadien, c’est quelque chose d’assez spécial. Ce n’est pas tout le monde qui a la chance de se rendre là», a souligné l’ancien des Tigres de Victoriaville et des Islanders de Charlottetown.

Afin de se rendre au tournoi national, UNB avait d’abord remporté la finale de sa conférence de l’Atlantique. L’équipe a par la suite vaincu Carleton en quart de finale et StFX en demi-finale du championnat universitaire canadien. En finale, avec une avance de deux buts avec neuf minutes à faire au match, les Varsity Reds ont réussi à tenir le coup contre l’Alberta.

«Nous avons une belle rivalité avec eux. Nous avons pris plusieurs pénalités au début, mais nous avons réussi à nous en sortir. Ce fut un match serré jusqu’à la fin.»

Les derniers moments avant que la victoire soit confirmée ont été très émotifs pour lui et ses coéquipiers. «Tu es sur le banc, tu es excité et nerveux en même temps. Quand tu entends la sirène, c’est comme si tu ne te rappelais plus ce qui s’est passé avant.»

Évidemment, victoire signifie fête. «Nous sommes revenus par avion lundi et nous avons célébré ça lundi, mardi et mercredi.» (À noter qu’au moment de l’entretien, la journée de jeudi n’était pas terminée!)

Quelques activités avec les partisans étaient également prévues pour la fin de semaine dans la ville de Fredericton au Nouveau-Brunswick. «À l’université, tout le monde le sait que nous sommes champions, donc le buzz est vraiment présent. La ville nous soutient beaucoup et les gens tiennent ça à cœur», a expliqué Alexandre.

Les études pour l’instant

Le jeune homme de 22 ans en était à sa deuxième année avec les Varsity Reds, la première complète. L’an dernier, il avait amorcé la saison avec les IceMen de Jacksonville dans la Ligue de la Côte-Est avant de se blesser en novembre. «Mon but était d’être rappelé dans la Ligue américaine, mais ça ne s’est pas aussi bien passé que je l’aurais souhaité en raison de ma blessure.

J’étais en contact avec UNB depuis ma dernière année junior et ils voulaient vraiment m’avoir. C’était aussi quelque chose qui m’intéressait, poursuivre mes études et avoir mon bac. Puis, avoir la chance de gagner un championnat canadien a joué dans la balance», a soutenu l’étudiant en administration.

Alexandre compte terminer ses études et ensuite voir les offres professionnelles dans deux ans. Entre-temps, il apprécie le calibre de jeu qui lui permet de continuer de se développer comme hockeyeur.

Il a aimé sa saison individuellement même s’il a manqué quelques matchs en raison d’une blessure. En 21 rencontres, il a amassé cinq buts et neuf passes. Il a ajouté quatre points en séries et trois autres lors du championnat canadien.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des