Stupeur et déception pour les Filons basket

Communiqué
Stupeur et déception pour les Filons basket
(Photo : gracieuseté - Claude Mainville)

Les Filons du Cégep de Thetford en basketball masculin n’auront pas la chance de défendre leur titre de champions provinciaux puisqu’ils ont été éliminés, samedi, à l’occasion des championnats régionaux dont ils étaient les hôtes.

Il s’agit évidemment d’une énorme déception dans le camp thetfordois. L’équipe se présentait pourtant comme une des favorites du championnat, elle qui n’avait subi qu’une seule défaite en 14 parties cette saison. D’ailleurs, les partisans présents à la compétition peinaient à croire et à comprendre ce qui s’est passé.

En lever de rideau, les représentants du Cégep de Sherbrooke devaient jouer les trouble-fêtes en surprenant les Filons 71 à 70 en prolongation. Tirant de l’arrière à la demie, les porte-couleurs locaux ont entrepris une remontée pour prendre une avance de dix points, mais n’ont pu conserver cette priorité. Quelques paniers ratés, plusieurs fautes appelées par les officiels et une blessure à Valence Guerekoyazoa ont notamment causé la perte des Thetfordois.

Visiblement secoués par cette défaite inattendue, les Filons devaient donc dire adieu à la médaille d’or et s’engageaient sur la route vers la finale consolation en conservant toutefois leurs chances de se tailler une place en vue des championnats provinciaux. C’était toutefois sans compter sur leurs rivaux de Shawinigan qui, défaits à leur première sortie, ont anéanti tous les espoirs thetfordois en l’emportant 81 à 65.

En plus de voir leur rêve d’être couronnés champions régionaux pour une troisième année d’affilée, les Filons se voient donc privés d’une participation aux championnats provinciaux. Il s’agit bien sûr d’une très vive déception pour toute l’équipe de même que pour l’entraîneur Étienne Jacquet. «Bien sûr, nous sommes tous très déçus. Nous aurions voulu aller plus loin, mais on n’y est pas parvenus», a-t-il mentionné.

Sans chercher d’excuse, ce dernier admet que les blessures qui ont miné son équipe depuis le match contre St-Lawrence en février ont eu un impact. «Les nombreuses blessures subies ont changé des choses. On l’a d’ailleurs encore constaté contre Sherbrooke après que Valence se soit blessé. Mais on aurait quand même dû s’en sortir dans cette partie avec une avance de dix points. On a fait le mieux qu’on pouvait, mais ce n’était pas assez dans les circonstances».

L’entraîneur des Filons souhaite maintenant que ses joueurs tirent une leçon de cette expérience. «Les gars doivent apprendre que 24 heures peuvent changer toute une saison. Ils doivent comprendre que ce n’est pas facile de gagner des championnats. Il faut beaucoup de travail et de discipline pour atteindre nos buts», de confier coach Jacquet.

Les prochaines heures et les prochains jours permettront de procéder au bilan et à l’analyse du championnat régional, mais aussi de la saison. «Ce n’est pas normal qu’on ait eu autant de blessures cette saison. Ce n’était pas le cas par le passé. Y a-t-il des choses à corriger? Les joueurs avaient-ils assez de repos? On va analyser le tout et tenter de trouver des réponses, car on a bien l’intention d’être de retour parmi les meilleurs l’an prochain», a conclu Étienne Jacquet.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des