Symposium de peinture : une 17e édition qui promet

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Symposium de peinture : une 17e édition qui promet
Le comité organisateur présentera une édition riche en nouveautés. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les amateurs d’art ont rendez-vous à la Maison de la culture de Thetford Mines, les 27 et 28 avril, alors que se tiendra la 17e édition du symposium de peinture.

Encore cette année, les visiteurs pourront admirer le travail de 28 artistes de la région et de l’extérieur. Cet événement gratuit donne accès à une panoplie d’œuvres réalisées par des gens bourrés de talent.

Comme par les années passées, les citoyens auront l’occasion de voter pour leur coup de cœur et courir la chance de remporter une toile qu’ils auront préalablement sélectionnée. L’artiste ayant reçu le plus de votes recevra une bourse au terme de l’événement.

Plusieurs nouveautés

Pour cette édition, l’Aile jeunesse de la Chambre de commerce et d’industrie de Thetford Mines (CCITM) y organisera son rendez-vous de réseautage mensuel. L’activité est prévue le samedi sous la forme d’un 4 à 6.

Pour la présidente du symposium, Hélène Martin, il s’agit d’un bel ajout. «Il y a un lien direct et des fois plusieurs n’ont pas tendance à le faire de façon naturelle. Nos artistes, ce sont des gens d’affaires. Ceux qui vivent de leur art sont des travailleurs autonomes. De plus, certains l’ignorent, mais il y a beaucoup de crédits fiscaux lors de l’achat de toiles et l’aspect économique entre en ligne de compte énormément.»

Pour sa part, la zone jeunesse des élèves de Marie-Josée Larochelle, ainsi qu’une collaboration avec la Commission scolaire des Appalaches et l’enseignant Éric Martineau dans le cadre de Prim’Arts permettront de connaître les artistes de demain.

«Nous aurons deux grandes salles pour notre jeune relève. L’une avec les élèves de Mme Larochelle, et une autre qui accueillera ceux du primaire de toutes les écoles de la région qui ont participé à un concours. Nous recevrons les gagnants de chacune des classes. Il y aura près de 57 jeunes qui vont exposer dans cette section. Il y aura aussi des tables interactives», a ajouté Mme Martin.

Autre nouveauté, une modification a été apportée à la signature visuelle de l’événement. «Cette année, nous la faisons évoluer en la rendant plus moderne. Les couleurs noir et bleu azur sont mises en évidence. Le noir pour son côté élégant, mystérieux et haut de gamme, alors que le bleu azur a été choisi pour son côté rêveur, serein et rafraîchissant», a précisé la présidente du symposium.

La présidente d’honneur Margo Setlakwe Blouin

Présidente d’honneur

Margo Setlakwe Blouin de l’entreprise familiale A. Setlakwe ltée assumera la présidence d’honneur de cette 17e édition. Elle estime que le symposium est devenu un incontournable et offre une belle vitrine aux artistes. «J’ai accepté pour montrer aux gens que même si nous ne connaissons pas beaucoup l’art, nous pouvons apprécier cette fin de semaine. J’ai adoré me promener, rencontrer les artistes et voir les différents styles», a-t-elle affirmé.

L’activité de réseautage de l’Aile jeunesse de la CCITM lors du symposium représente à son avis un maillage parfait entre la communauté d’affaires et les artistes.

Notons enfin que le Symposium de peinture de Thetford Mines rejoint de plus en plus de personnes. L’an dernier, celui-ci a attiré près de 1200 visiteurs. «Depuis cinq ans, il y a une progression constante. Nous en avions entre 500 à 600 et aujourd’hui nous en accueillons environ le double. Nous espérons que cela puisse continuer à augmenter», a conclu Hélène Martin.

Bloc-notes

  • Dates : 27 et 28 avril (entre 10 h et 18 h et entre 10 h et 16 h)
  • Endroit : Maison de la culture de Thetford Mines
  • Coût : Gratuit
  • Nombre d’artistes présents : 28
  • Nombre de visiteurs en 2018 : près de 1200
Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des