3 avril 1885 – Gottlieb Daimler obtient le brevet du moteur de l’horloge «Grand Père».

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
3 avril 1885 – Gottlieb Daimler obtient le brevet du moteur de l’horloge «Grand Père».

Le duo de Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach ont commencé à développer ce qui allait devenir le moteur de l’horloge grand-père au début des années 1880 dans un abri de jardin derrière le domicile de Daimler à Cannstatt, en Allemagne.

Le moteur vertical de 0,5 CV, qui comportait un seul cylindre horizontal, des vannes d’échappement à commande par air et à soupape d’échappement actionnées par cames et refroidit à l’air, pesait environ 50 kg (110 lb) et avait une hauteur de 76 cm (30 po). Le moteur, breveté le 3 avril 1885, a été monté sur la Reitwagen en novembre suivant, devenant ainsi le premier véhicule à moteur à combustion interne et la première moto moderne, même si elle possédait des stabilisateurs comme les vélos d’enfants. Maybach a conduit le véhicule sur trois kilomètres le long de la rivière Neckar, de Cannstatt à Untertürkheim, en atteignant une vitesse de pointe de 12 kilomètres à l’heure.

Et le prinicpe de ce moteur a en suite était repris par d’autres constructeurs comme la De Dion-Bouton.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des