Les honneurs des deux premiers matchs divisés

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Les honneurs des deux premiers matchs divisés
Avec une récolte d’un but et cinq passes en fin de semaine, Dave Labrecque totalise 13 points en six matchs, ce qui lui confère le deuxième rang des pointeurs en séries dans la LNAH. (Photo : gracieuseté – La Gang des Multis)

La série demi-finale opposant l’Assurancia de Thetford aux Marquis de Jonquière est égale 1-1. Thetford a remporté les honneurs du premier match disputé à domicile, vendredi, avant de s’incliner par la marque de 4-2, samedi, sur la patinoire des Marquis.

Cette défaite était la première en six matchs depuis le début des séries. Un revers au goût amer pour l’entraîneur Bobby Baril qui a mal digéré la prestation de sa troupe.

«On n’a pas joué une bonne première période. En deuxième, ils ont (les Marquis) juste un lancer au but et on arrive en troisième avec six, sept, huit passagers. On a beau avoir une bonne équipe, on ne gagnera pas une partie sur la route en jouant comme ça.»

Pour Pierre-Luc Lessard, l’effort collectif a fait défaut. «Ils ont travaillé plus fort que nous. On a eu de bons et de moins bons moments. Les bons moments, c’est quand on plaçait des rondelles derrière leurs défenseurs, ce qu’on a arrêté de faire en troisième où on a commis quelques petites erreurs dans notre zone qui ont fait qu’ils ont marqué le but qui a fait la différence.»

Au début de la période médiane, Dave Labrecque a créé l’égalité 2-2 lors d’un avantage numérique de quatre minutes après avoir échoué à cinq contre trois pendant 74 secondes. «L’exécution de notre jeu de puissance n’était pas à point en deuxième période. Oui on a marqué, mais quand on était dans la zone, on n’a pas eu beaucoup de chances. Il aurait fallu amener un peu plus de lancers au but et moins de passes. Si on avait marqué un ou deux buts de plus, ça aurait pu faire changer le vent de bord», de mentionner le défenseur.

Victoire en lever de rideau

L’Assurancia a bien entrepris la série avec un gain de 7-4 sous le regard des 1625 spectateurs qui ont apprécié le spectacle offert par leurs favoris et qu’ils ont applaudis chaleureusement à plusieurs reprises.

L’Assurancia a fait fi de son inactivité de 20 jours pour ouvrir le pointage après seulement 48 secondes. «En marquant le premier but, ça nous a fait du bien. On a eu un petit relâchement au milieu de la première période. On voyait que ça faisait un moment qu’on n’était pas embarqués sur la glace, mais après ça, on a commencé à retrouver nos jambes et on a pris le tempo», a indiqué Dave Labrecque qui a préparé cinq des sept buts des siens.

Le trio qu’il complète avec Alexandre Giroux (3b-1a) et Francis Beauvillier (2b-1a) a amassé 12 points dans la rencontre. Le numéro 71 a cependant mentionné qu’il ne fallait pas prendre les Marquis à la légère. «Ils ont une très bonne offensive. Cela a été très important de jouer 60 minutes. On l’a vu à la fin, il restait une minute et ils ont fait un super de beau jeu pour marquer leur dernier but.»

Alexandre Giroux, qui était bien content d’avoir contribué à la victoire avec ses trois buts, respecte lui aussi l’offensive des Marquis. «Ils ont trois bonnes lignes d’attaque. À 4-2, ils ont eu un avantage numérique et on a bloqué plusieurs tirs. À 4-3, ça aurait pu changer le match. Je pense que le pointage n’indique pas vraiment son allure.»

Une foule plus nombreuse

Les dirigeants de l’équipe étaient très satisfaits de la présence des 1625 spectateurs vendredi, la meilleure foule de la saison et ils souhaitent un nombre supérieur pour le troisième match de la série vendredi.

«On remercie les gens d’être venus nous encourager. C’est le meilleur happening présentement», a indiqué le vice-président des opérations hockey, Serge Cadorette, qui a confirmé le retour de l’équipe pour la saison prochaine.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des