Transport ferroviaire : Canatal reçoit ses premières livraisons de Scott

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Transport ferroviaire : Canatal reçoit ses premières livraisons de Scott
Une dizaine de compagnies, dont Industries Canatal, souhaitent le retour du train entre la Beauce et Thetford Mines. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les quelque 30 000 tonnes de matières premières livrées annuellement au fabricant de structures d’acier Industries Canatal de Thetford Mines sont désormais acheminées depuis la cour de transbordement ferroviaire de Logibel à Scott.

Avant le 15 mars dernier, celles-ci arrivaient par train jusque dans la région de Montréal et prenaient ensuite la route par camion en direction de l’usine située sur le boulevard Frontenac Est. «Le contexte de pénurie de main-d’œuvre qui existe dans tous les domaines, incluant celui du transport, nous a forcés à ajouter des cordes à notre arc pour nous assurer une livraison moins coûteuse. Nous voulons demeurer compétitifs. Il y a un aspect financier, mais je vous dirais que celui le plus important à ne pas négliger, c’est la réduction des gaz à effet de serre», a mentionné au Courrier Frontenac le directeur de production, Richard Dumont.

En moyenne, chaque voyage d’acier peut contenir entre 20 et 21 tonnes, ce qui représente beaucoup de poids lourds sur les routes. La décision de changer d’endroit ne permettra toutefois pas de réduire leur nombre, mais la distance à parcourir sera moindre, contribuant ainsi à diminuer les émissions polluantes. «La prochaine étape sera une livraison par train entre Vallée-Jonction et Thetford Mines dans peut-être trois ans. C’est ce que nous visons. Nous souhaitons que la voie ferrée puisse se rendre jusqu’à Black Lake», a ajouté M. Dumont.

Rappelons qu’à l’été 2017, Industries Canatal, Chemin de fer Sartigan et Lobigel ont accordé à Développement PME (DPME) le mandat de réaliser une étude auprès des entreprises de la région, afin de valider le potentiel de trafic réel de la reprise du service ferroviaire. Les résultats ont largement surpassé les attentes, avec des estimations s’élevant à près de 10 000 wagons par année. Une dizaine de compagnies se sont engagées auprès du ministère des Transports du Québec (MTQ) à utiliser le service ferroviaire dès son retour dans la région de Thetford pour le transport des volumes de marchandises requis.

Le ministère a confirmé, en octobre dernier, évaluer la possibilité de prolonger le réseau ferroviaire et a ainsi décidé de compléter ses analyses. Par voie de communiqué, DPME a indiqué que des négociations se poursuivent avec d’autres entreprises de la Beauce et de la région de Thetford pour l’utilisation des services du centre de transbordement de Logibel à Scott.

Partager cet article

2
Laisser un Commentaire

avatar
2
0
0
 
2
WongALAIN GRONDIN
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
ALAIN GRONDIN
Invité
ALAIN GRONDIN

Vive le train !!!! Nos routes ne s’en porteraient que mieux et le recrutement devient de plus en plus difficile
dans ce domaine ou chauffeur/euses et leurs familles ont souvent des qualités de vie inexistante ou si peu.

Wong
Invité
Wong

Bravo à M. Dumont et Canatal. Exemple à suivre pour les autres compagnies.