13 avril 1931- Naissance de Dan Gurney

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
13 avril 1931- Naissance de Dan Gurney

Né à Port Jefferson dans l’état de New York, Dan Gurney est le fils de John Gurney, un célèbre chanteur au Metropolitain Opera Jouse de New York. Dans est plutôt fascinés par le sport automobile et déménage en Californie à l’adolescense. Il s’enrôle pour la guerre de Corée et commence sa carrière de pilote automobile dès la fin de la guerre. Héros atypique de la course automobile,  il commence modestement avec des courses de circuits routiers en 1955. Dès 1959 il remporte les 12 heures de Sebring et termine 5e aux 1000 km du Nurburgring et reçoit une offre de contrat en F1 avec Ferrari. Il court son premier Grand Prix de F1 en France en 1959 et obtiendra deux victoires pour la Scuderia avant de passer à BRM.

Gurney a été le premier pilote à remporter des courses en voitures de sport, en Formule Un, en NASCAR et en Indy Car, les deux autres étant Mario Andretti et Juan Pablo Montoya. Il a également remporté des courses dans les séries Can-Am et Trans-Am. Dan Gurney a permis à trois écuries différentes de remporter leur première victoire en tant que constructeur en championnat du monde de Formule 1: Porsche au Grand Prix de France en 1962 ( seule victoire en F1 de Porsche), Brabham en 1964 er AAR-Eagle en 1967

Toujours en 1967, après avoir remporté les 24 heures du Mans avec A.J. Foyt au volant de la Ford GT avec la célèbre Gurney Bubble sur le toit qui permettait à ce grand pilote de pouvoir prendre place dans la voiture sans se plier le cou. Après sa victoire, il a spontanément pulvérisé du champagne sur la foule tout en célébrant sur le podium. C’est donc à lui que l’on doit cette tradition qui a toujours cours aujourd’hui. Il a également été le premier à installer une simple extension à angle droit sur le bord supérieur de l’aile arrière. Cet appareil, appelé «Gurney flap», augmente la force d’appui et, s’il est bien conçu, n’impose qu’une augmentation relativement faible de la traînée aérodynamique. Au Grand Prix d’Allemagne de 1968, il est devenu le premier pilote à utiliser un casque intégral en Grand Prix.

 

Dan Gurney nous a quitté le 14 janvier 2018 à l’âge de 86 ans.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des