Conseils pour faire des économies de chauffage

Conseils pour faire des économies de chauffage

Au Québec, les besoins en chauffage représentent plus de la moitié des coûts d’électricité. Même dans les habitations qui possèdent des systèmes de chauffage autres que l’électricité, les coûts annuels sont souvent comparables. Cela revient donc à dire que la facture peut grimper rapidement durant les mois les plus froids de l’année. Il existe pourtant quelques trucs simples qui peuvent contribuer à réduire ces coûts. D’autres mesures plus importantes peuvent aussi donner un coup de pouce lorsque c’est possible d’y recourir.

Petites astuces et menus travaux

Les pertes de chaleur proviennent souvent de fuites minuscules, il vaut donc mieux tenter de trouver des solutions pour les éviter. Ainsi, les fenêtres constituent un important risque de perte de chaleur, car même lorsqu’elles sont à double ou à triple vitrage, leur barrière thermique demeure nettement inférieure à celle des murs. Par conséquent, il vaut mieux repérer les fuites et les colmater avec un enduit de silicone. De plus, recouvrir une fenêtre d’une pellicule de plastique conçue à cet effet est un moyen peu coûteux et rapide d’augmenter l’isolation de la maison. Enfin, il est recommandé de s’équiper de rideaux épais qui bloqueront l’air froid la nuit, mais de les ouvrir le jour pour laisser pénétrer la chaleur du soleil.

Les courants d’air provenant des portes sont aussi à surveiller. Pour cela, il faut d’abord vérifier que les coupe-froid des portes extérieures sont en bon état. De plus, il est possible d’ajouter des coupe-froid en tissu ou en papier journal dans le bas des portes, qu’elles mènent à l’extérieur ou dans des pièces fermées et moins utilisées dont le chauffage est plus bas.

D’autre part, il est recommandé d’ajuster la température selon l’utilité de la pièce. Ainsi, puisqu’une chambre à coucher sert à dormir sous d’épaisses et chaudes couvertures, il est possible de baisser le chauffage de quelques degrés. À l’inverse, la température devrait être un peu plus élevée dans un salon. Il faut également veiller à ce que les sources de chauffage soient bien dégagées afin que rien n’entrave la circulation de la chaleur. Cela comprend que les filtres du système de ventilation soient bien nettoyés.

Modifications plus importantes

D’autres changements qui représentent un certain investissement initial peuvent contribuer à faire baisser les coûts de chauffage. Ainsi, le simple de fait de remplacer les thermostats pour passer aux thermostats électroniques, qui sont plus précis et qui peuvent parfois être programmés, réduirait de 10 % la facture de chauffage, peu importe le système de chauffage.

De plus, l’achat d’une thermopompe peut aussi permettre d’importantes économies. En effet, son coût de fonctionnement est moins important que celui de plusieurs systèmes de chauffage principal ou d’appoint. Cela signifie que jusqu’à une certaine température, qui varie selon le modèle, il est plus avantageux d’utiliser le chauffage de la thermopompe que le système de chauffage régulier.

Enfin, dans le cas d’une maison neuve, il est très avantageux d’opter pour la géothermie si les conditions s’y prêtent. Il s’agit d’un système de chauffage écoresponsable, mais surtout beaucoup plus économique à long terme que les autres types de chauffage. Son coût de fonctionnement est nettement inférieur à la moyenne.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des