Poursuite policière : l’accusé demeure détenu

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Poursuite policière : l’accusé demeure détenu
L'événement s'est produit sur la route 165 entre Plessisville et Saint-Ferdinand. (Photo : Lanouvelle.net - Carol Isabel)

L’homme à l’origine d’une poursuite policière survenue sur la route 165 entre Thetford Mines et Sainte-Sophie-d’Halifax, vendredi dernier, demeurera détenu jusqu’à sa prochaine comparution prévue le mardi 23 avril.

L’accusé, Maxime Jacques (à ne pas confondre avec Maxim Jacques de Thetford Mines né le 29 avril 1993), devait revenir aujourd’hui au palais de justice pour subir son enquête sur remise en liberté, mais celle-ci a été refusée. Les faits qui lui sont reprochés sont conduite dangereuse, fuite et vol de véhicule.

Rappel des événements

Les policiers de la Sûreté municipale ont reçu l’appel d’un commerçant de la route 112 signalant le vol d’une remorque transportant une voiture. Grâce à la vigilance d’un citoyen qui avait localisé le véhicule dans le secteur Black Lake, ils se sont dirigés sur place et une poursuite s’est mise en branle puisque le conducteur omettait de s’immobiliser.

La collaboration des policiers de la Sûreté du Québec de la MRC des Appalaches et celle de l’Érable a été demandée. La poursuite s’est terminée sur la route 165 à la hauteur de Sainte-Sophie-d’Halifax à la suite d’un accident de la route qui n’a fait aucun blessé.

Les policiers ont transporté le suspect à l’hôpital afin qu’une prise sanguine puisse être effectuée. Par la suite, l’homme a été conduit devant un agent évaluateur expert en reconnaissance de drogue et un échantillon d’urine a été exigé.

Selon la Sûreté municipale, celui-ci démontrait des signes d’intoxication par une drogue. Des accusations pourraient donc s’ajouter lorsque les résultats d’analyse de l’échantillon d’urine en provenance du Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale seront transmis au Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Au moment des événements, l’accusé était sous le coup d’une ordonnance de probation qui lui enjoignait de garder la paix, avoir une bonne conduite et s’abstenir de consommer des drogues.

À lire : Poursuite policière : le chauffeur formellement accusé

À lire :Un voleur de véhicule se plante

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des