Le Congrès américain examine les règles relatives aux alertes pour enfants aux sièges arrière

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Le Congrès américain examine les règles relatives aux alertes pour enfants aux sièges arrière

Selon une nouvelle du magazine Automotive News, les constructeurs automobiles seraient tenus d’installer sur leurs nouveaux véhicules une technologie qui avertirait les passagers à l’avant de la présence de personnes à l’arrière. Déjà présente chez certains constructeurs comme GM, les législateurs américains affirment que plus de 800 enfants oubliés dans des véhicules sont morts d’un coup de chaleur aux États-Unis au cours des deux dernières décennies.

Le projet de loi obligerait la National Highway Traffic Safety Administration à rédiger de nouvelles règles dans un délai de deux ans pour l’introduction d’une “alerte sonore et visuelle distincte” pour rappeler aux conducteurs de vérifier le siège arrière. Il faudrait également une étude pour évaluer la possibilité de moderniser les véhicules existants avec le système. Les constructeurs qui vont éventuellement inclure cette technologie dans leurs modèles vont les acheminer aussi au Canada.

L’Alliance des constructeurs automobiles, représentant General Motors, Toyota Motor Corp., le groupe Volkswagen et d’autres grands constructeurs automobiles, a annoncé qu’elle “examinerait avec la plus grande attention toute proposition législative, sachant que moins de 13% des acheteurs de voitures neuves ont un enfant de six ans ou plus. plus jeune.”

Un dossier à suivre.

 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des