Peine de détention pour Pierre-Luc Fréchette

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier
Peine de détention pour Pierre-Luc Fréchette
Palais de justice de Thetford Mines (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Pierre-Luc Fréchette a été condamné à quatre mois et 15 jours de détention, le lundi 27 mai. À la suite de son incarcération, il devra respecter une probation de deux ans.

Le Thetfordois de 29 ans a plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusation, dont possession de méthamphétamine en vue d’en faire le trafic, possession d’une substance interdite en vue d’en faire le trafic, possession de benzylpipérazine (BZP), possession d’ecstasy, harcèlement et bris d’engagement.

En plus de sa peine de détention et de sa probation, il lui sera aussi interdit d’avoir en sa possession des armes à feu, arbalètes, armes prohibées, armes à autorisation restreinte, dispositifs prohibés, munitions, munitions prohibées et substances explosives pour une période de dix ans.

Rappelons qu’il avait été arrêté lors de l’opération «RÉVEIL» effectuée par la Sûreté municipale au mois d’avril 2018 en lien avec le trafic de cocaïne, de méthamphétamines, de cannabis, d’ecstasy et de GHB. Fréchette avait de nouveau été arrêté le 19 mai dernier pour avoir brisé des engagements de sa remise en liberté.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des