Michel Simard a le meilleur sur François Lafrenière

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Michel Simard a le meilleur sur François Lafrenière
Le lanceur partant des Blue Sox a signé sa première victoire de la saison, dimanche après-midi. (Photo : Courrier Frontenac – Jean-Hugo Savard)

Les 348 spectateurs présents au stade Desjardins dimanche ont assisté à un duel de lanceurs entre deux des meilleurs de la Ligue de baseball majeur du Québec, Michel Simard et François Lafrenière qui a accordé un premier point à l’adversaire cette saison. Au final, les Blue Sox de Thetford l’ont emporté 2-1 sur les Pirates de St-Jean-sur-Richelieu mettant fin à une séquence de trois revers d’affilée.

Tout s’est joué en quatrième manche pour les locaux. Jérôme Duchesneau a poussé Manuel Bouffard au marbre sur un double et il est venu compter le point vainqueur sur une erreur de Drake Yoshioka. Les Pirates avaient ouvert la marque en troisième. «On se doutait que ça ressemblerait à ça. Il nous fallait marquer au moins deux à trois points, parce qu’avec deux défaites à zéro comme dans les deux dernières parties, c’est difficile de gagner», a convenu l’entraîneur Jean-Michel Bédard. Les Blue Sox ont mis un terme à une disette de 17 manches sans inscrire un point.

Michel Simard, qui a signé sa première victoire de la saison, a bien aimé se frotter à Lafrenière. «Il est définitivement un des meilleurs lanceurs de la ligue et il l’a prouvé encore aujourd’hui (dimanche). C’est plate qu’il ait donné un deuxième point sur une erreur, mais ce sont des choses qui arrivent. C’est super plaisant de lancer contre lui.»

Le lanceur par excellence en 2018 souhaite que les gens aient apprécié le spectacle. «Ce genre de match quand tu sais que le pointage ne sera pas tellement élevé, on dirait que chaque jeu devient important. De notre côté, on a très bien joué en défensive, ce qui est l’objectif quand il y a deux bons lanceurs au monticule», a noté celui qui n’a donné qu’un seul point à chacun de ses deux derniers départs.

13 retraits sur des prises

Vendredi soir, Jonathan Paquet a liquidé 13 frappeurs sur des prises, mais sa prestation n’a pas suffi alors que les Blue Sox ont subi un deuxième revers de suite par la marque de 1-0 face au Cactus à Victoriaville. Le lanceur des Sox n’a permis que deux simples en quatrième, dont celui de Mario Jr Côté qui a produit l’unique point de la rencontre.

L’attaque des perdants a été limitée à deux coups sûrs. «Nous n’avons fait qu’une ou deux pratiques au bâton depuis le début de la saison. C’est le volume qui va entrer en ligne de compte. On a de jeunes joueurs sur le terrain, mais c’est une bonne relève. C’est un ajustement avec le calibre parce qu’ils affrontent des lanceurs qu’ils ne connaissent pas, mais je suis convaincu qu’ils vont tirer leur épingle du jeu», a mentionné le vétéran Dany Girard.

Jonathan Paquet était satisfait de sa prestation. «Honnêtement, j’étais assez surpris de ma performance. Je voulais simplement lancer ma première partie complète pour développer mon endurance et pratiquer mes trois lancers, peu importe le résultat», a-t-il confié au terme du match.

Celui qui a abaissé sa moyenne de points mérités à 1.56 se dit très satisfait de son début de saison. «Je n’ai pas de championnat à gagner au mois de juin, mais c’est tout de même encourageant de voir que je peux déjà avoir de bons résultats malgré que la saison soit encore jeune.»

Dany Girard a eu de bons mots pour son coéquipier. «On est au début de juin et c’est phénoménal ce qu’il a fait à son deuxième départ. J’ai hâte de le voir au mois de septembre tellement il va être bon.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des