Un événement à répéter l’an prochain

Un événement à répéter l’an prochain
Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard (Utilisation interdite) (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard (Utilisation interdite))

Les organisateurs du gala de boxe présenté le samedi 29 juin au Centre Mario Gosselin aimeraient répéter l’expérience en 2020. Lors de cette soirée, plus de 1500 amateurs se sont déplacés afin d’y assister.

À lire : Et de 7 pour Sébastien Roy!

«Ce fut une belle semaine, a réagi d’emblée Constant Chabot. Nous avons fait parler de Thetford énormément. Partout où je regardais, sur les médias sociaux, à la télévision, à la radio et dans les journaux, on parlait du gala. Je suis vraiment content de la visibilité que cela a amenée pour la ville», a-t-il ajouté.

L’événement sportif était chapeauté par le promoteur Eye of the Tiger Management (EOTTM) et son président Camille Estephan. «Il est content de la foule. Nous avons prouvé que nous pouvions offrir un gala des ligues majeures. Les cartes étaient superbes et les adversaires de calibre, ils venaient ici pour se battre. Camille n’a rien confirmé, mais il souhaite répéter. Nous avons laissé une bonne carte de visite», a soutenu Constant Chabot.

Ce dernier a cependant indiqué que si le gala a de nouveau lieu, il déléguerait davantage de tâches à d’autres personnes. «Je gérais à peu près tout, les billets, les demandes de la Régie, celles d’EOTTM, je portais beaucoup de chapeaux. Je peux dire qu’à 16 h 30, juste avant l’ouverture des portes, je n’aimais pas ma vie! C’est certain que je ne referai pas tout ça seul.»

Par ailleurs, alors que l’événement était prévu à l’extérieur au stade Desjardins, les organisateurs n’ont eu d’autre choix que de le déplacer dans l’aréna en raison des prévisions météo qui annonçaient de la pluie. «Nous commencions à monter le vendredi et il fallait décider rapidement. À ce moment, on annonçait 15 à 20 millimètres de pluie et avec autant d’argent en jeu, tu ne peux pas risquer d’annuler. La Régie des alcools, des courses et des jeux nous avait demandé de prévoir un toit à l’extérieur et c’est ce que nous avons fait. Même s’il y avait un peu de rosée, ils arrêtaient le gala. C’est normal, ils font cela pour la sécurité», a expliqué Constant Chabot.

Les étoiles étaient dans le ring

Rencontré sur place après le gala, le président d’EOTTM, Camille Estephan, a confirmé être content du déroulement de la soirée et que l’intérêt y est afin de revenir à Thetford Mines l’an prochain. «C’est un succès sur toute la ligne. La foule était belle, engagée et criait pour nos boxeurs, spécialement pour Sébastien. C’était important pour nous d’avoir ce support, alors je remercie la Ville de Thetford et les gens d’ici de nous avoir accueillis comme ça.»

Questionné à savoir s’il était déçu que le gala n’ait pas pu être présenté à l’extérieur, «sous les étoiles» comme le disaient les publicités, le promoteur s’est plutôt dit satisfait de la qualité du spectacle. «Les étoiles étaient dans le ring ce soir. Nous avons vu des boxeurs de très haut calibre. Je pense que les gens sont partis en se disant qu’ils en ont eu pour leur argent.»

Sébastien Roy a su éviter les pièges

Pour ce qui est de la vedette de la soirée, Sébastien Roy, Constant Chabot se disait enchanté par sa performance. «Il a répondu à la pression parce qu’il ne faut pas se le cacher, il y en avait beaucoup. Après le combat, Camille est venu lui parler et il a dit qu’il était vraiment content de voir comment il a réagi. Il était chez lui, devant une foule bruyante et partisane, contre un gars qui avait du métier. Il a su éviter les pièges. Quand tu es chez toi, c’est normal de vouloir donner un show et tu prends plus de risques, mais il n’est pas tombé là-dedans. Même son adversaire essayait de le déconcentrer et n’a jamais réussi», a affirmé celui qui se trouvait dans le coin du Thetfordois pendant le combat.

À son avis, l’athlète de 27 ans s’est fait un nom au Québec lors de cette soirée. «Camille a dit que ce fut son meilleur combat à vie et nous sommes entièrement d’accord avec cela. De fois en fois, le niveau d’adversaire est toujours meilleur et il répond. Avant son entrée, nous sentions une fébrilité, c’était différent des autres combats. Il est passé d’inconnu à vedette d’une carte professionnelle en peu de temps. EOTTM c’est comme la ligue nationale de la boxe.»

L’organisateur du gala croit que les efforts fournis par Sébastien Roy sont admirables, surtout durant le camp d’entraînement, et ce, malgré son emploi de travailleur de la construction. Selon lui, son intelligence sur le ring et ses habiletés exceptionnelles sont ses principales qualités.

Constant Chabot a également tenu à louanger l’apport de son entraîneur Stéphane Lachance. «Il le dirige de main de maître. Les gens vont se rendre compte au Québec que nous avons tout un entraîneur de boxe à Thetford», a-t-il conclu.

À lire : Et de 7 pour Sébastien Roy!

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
alain perron-grondin
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
alain perron-grondin
Invité
alain perron-grondin

Merci Constant, Alexandre de Thetford Chrysler et tous les autres d’avoir mis notre belle Région et notre Ville sur une carte de boxe exceptionnelle pour une première fois qui pourrait devenir coutume si la Mère Nature pouvait collaborer…..N’avons nous pas un des plus beau Stade extérieur au Québec après tout !