Les Blue Sox l’emportent in extremis

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Les Blue Sox l’emportent in extremis
François Tanguay a connu une excellente fin de semaine avec une récolte de huit coups sûrs, dont deux circuits, en once apparitions au bâton, en plus de faire marquer cinq points. (Photo : Nathalie Miclette)

Un simple opportun de Jean-Michel Acquin en fin de septième manche a rompu une égalité de 7-7 et a procuré un gain de 8-7 aux Blue Sox de Thetford sur les Castors d’ Acton Vale, dimanche, au stade Desjardins.

Ce fut une victoire au goût de Marc-André Charbonneau. «J’aime ça l’ardeur au travail et voir comment on s’accroche. On croit toujours en nous et il n’y a personne qui panique. Jean-Michel Acquin, le neuvième frappeur de l’alignement, a fait le travail. Les Blue Sox, c’est un travail d’équipe.»

Pour un quatrième match consécutif, l’adversaire a cogné un ou des circuits à la manche initiale. Leonardo Ochoa a expédié un tir de Jonathan Paquet au-delà de limites du terrain. Ochoa a récidivé en cinquième pour créer l’égalité 6-6. «On a soutenu Jonathan qui a effectué deux mauvais lancers à Ochoa, mais on lui a dit qu’on était là et qu’on allait lui donner ce qu’il mérite : la victoire», a expliqué Marc-André Charbonneau qui a ajouté qu’il n’aurait pas sacrifié le bras de son lanceur pour terminer le match même s’il disait se sentir bien malgré le nombre élevé de lancers.

Dure journée

Pour la deuxième fois en six jours, les Blue Sox ont perdu les honneurs de leur programme double, cette fois, c’est face aux Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu, samedi. Ils se sont inclinés 17-8 dans le premier match et 11-8 dans le second.

«Nos deux lanceurs partants (Xavier Bilodeau et Mathieu Dumas) ont connu un mauvais début de match, mais de leur côté, ils ont bien joué et nous, on a mal joué défensivement en prenant de mauvaises décisions», a expliqué Dany Girard.

Dans les points positifs, il y a l’arrivée de Douglas Toro qui a été acquis par voie de transaction des Expos de Sherbrooke en retour des services de Philippe Valiquette, Benoit Émond et du premier choix au repêchage des Blue Sox à l’automne. À son premier match samedi, le nouveau numéro 55 a cogné un simple, un double et un circuit en quatre présences au bâton.

«C’est un joueur exceptionnel. On ne pouvait pas faire une meilleure acquisition que lui. Ça va être un plus pour nous dans les séries parce que c’est une machine au bâton», a révélé Dany Girard au sujet de son nouveau coéquipier.

Un autre qui surprend et qui a claqué deux circuits dans le second match est le voltigeur François Tanguay. «Il s’est ajusté cette année. Il ne force rien et tout ce qu’il fait, il le fait bien. J’espère qu’il va continuer comme ça parce qu’il connaît jusqu’à présent une excellente saison», de dire Girard. En 14 rencontres cette saison, Tanguay affiche une moyenne au bâton de .442 avec trois circuits et 13 points produits.

Victoire sur les Cascades

Les Blue Sox avaient entrepris leur fin de semaine en remportant une victoire de 9-4 sur les Cascades de Shawinigan au profit du lanceur Michel Simard qui a inscrit sa sixième réussite en sept décisions. Les visiteurs ont marqué trois points dès la première manche sur deux circuits.

«Ils ont bien frappé la balle, mais pour Michel (Simard), si on faisait sa moyenne de points mérités de la première manche versus les six autres, c’est très élevé en comparaison», a mentionné Dominic Bolduc qui n’était pas inquiet pour la suite des choses.

Les Blue Sox ont répliqué avec sept points à leurs deux premiers tours au bâton. Manuel Bouffard, Jimmy Montambault, Marc-André Charbonneau, François Tanguay et Jean-Michel Acquin ont obtenu 13 des 14 coups sûrs et produit un total de huit points.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des