Nomination de Jean-François Delisle au Mouvement démocratie nouvelle

Communiqué
Nomination de Jean-François Delisle au Mouvement démocratie nouvelle
Le président du MDN, Jean-Pierre Charbonneau, aux côtés de Jean-François Delisle (Photo : Gracieuseté)

Le président du Mouvement démocratie nouvelle (MDN), Jean-Pierre Charbonneau, a annoncé la nomination de Jean-François Delisle à titre de membre du conseil d’administration de l’organisation.

«Nous sommes très contents d’accueillir M. Delisle parmi nous. Dans l’effort collectif que nous menons pour cheminer vers une meilleure démocratie au Québec, l’implication active d’élus municipaux est fondamentale pour rappeler au gouvernement de poursuivre le travail dans la bonne direction et surtout pour faire entendre la voix des régions dans le processus en cours», a déclaré M. Charbonneau.

Militant depuis plus de dix ans pour que le Québec se dote d’un mode de scrutin proportionnel mixte, Jean-François Delisle mettra à la disposition du mouvement son expérience au niveau municipal. «Je suis très fier d’offrir mes services au MDN à ce moment charnière de notre histoire, car jamais le Québec n’a été aussi prêt de se doter d’un mode de scrutin digne de ce nom», a mentionné celui qui est conseiller à la Ville de Thetford Mines.

Rappelons qu’aux dernières élections québécoises, 75 % de l’électorat a appuyé les quatre partis (CAQ, QS, PQ et le Parti vert du Québec) signataires de l’entente de mai 2018 les engageant à mener à bien la réforme du mode de scrutin durant le présent mandat.

Pour M. Delisle, il n’est pas question de laisser filer l’opportunité qui s’offre aujourd’hui aux Québécois. «Il faut s’assurer que la CAQ tienne son engagement à réformer le mode de scrutin, à déposer son projet de loi d’ici le 1er octobre et à le faire adopter afin qu’il soit en vigueur pour la prochaine élection en 2022. Il n’est pas simplement question ici de demander au gouvernement de respecter son engagement électoral afin d’éviter le cynisme, il s’agit plus fondamentalement de respecter la population de partout au Québec qui constate, élection après élection, que leur voix ne compte pas vraiment».

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des