Adstock a accueilli 12 nouveau-nés

Communiqué
Adstock a accueilli 12 nouveau-nés
Huit enfants se sont pointé le bout du nez avec leurs parents à la salle Bernardin-Hamann le temps d’une petite réception civique. (Photo : Gracieuseté)

La Municipalité d’Adstock a souligné, via son programme «Une naissance deux arbres», l’arrivée de 12 nouveau-nés qui ont vu le jour entre juillet 2018 et juin 2019.

Lors de l’événement, huit d’entre eux se sont pointé le bout du nez à la salle Bernardin-Hamann, située dans le secteur de Saint-Méthode, le temps d’une petite réception civique.

Actif depuis quelques années, le programme consiste à remettre à chaque nouveau-né un arbre qu’il regardera grandir en même temps qu’il se développera. L’an dernier, l’activité avait réuni 13 enfants, dont deux couples de jumeaux.

Un deuxième arbre, cette fois-ci généalogique, est remis afin de permettre aux nouveaux citoyens de retracer leurs origines. Cette initiative municipale est également associée à deux organismes soient le Cercle des fermières de Saint-Méthode et Sacré-Cœur-de-Marie, ainsi que la bibliothèque l’Avenir. Lors de chaque naissance, le nouveau-né reçoit une paire de bas de laine tricotés afin de garder ses petits pieds au chaud ainsi qu’un livre de lecture. Ce partenariat contribue grandement au bon départ de chaque bébé adstockois.

«De constater que ce programme connaît du succès année après année démontre l’intérêt pour les parents de marquer la naissance et l’établissement de leur famille à Adstock. Le conseil municipal est fier de maintenir cette tradition qui implique les organismes du milieu. Cette mesure est actuellement sous l’égide de la conseillère, madame Nicole Champagne, qui est aussi responsable de la politique d’accueil et des nouveaux arrivants», de mentionner le maire Pascal Binet.

Depuis sa création en 2012, «Une naissance deux arbres» a distribué des arbres à plus d’une cinquantaine d’enfants provenant de la municipalité d’Adstock. Pour la prochaine année, il est déjà possible d’inscrire un nouveau-né en communiquant avec la Municipalité.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des