Marie-Claude Lauzier, candidate du Parti populaire du Canada

Marie-Claude Lauzier, candidate du Parti populaire du Canada
Marie-Claude Lauzier dit vouloir continuer à soutenir l’essor économique de la région de Thetford. (Photo : Courrier Frontenac - Claudia Fortier)

Le Parti populaire du Canada (PPC) aura une candidate dans Mégatic-L’Érable pour la prochaine élection fédérale, soit Marie-Claude Lauzier.

Originaire de Sept-Îles, Mme Lauzier a toujours voulu se lancer en politique. «Mon mari m’a souvent dit qu’il me verrait dans ce domaine puisque je suis droite et que j’essaie toujours d’aider les autres. À 40 ans, je suis retournée aux études et j’ai obtenu un baccalauréat en administration des affaires. Maintenant, je me sens plus à l’aise pour me lancer», a expliqué la dame de 65 ans en entretien avec le Courrier Frontenac.

Elle a choisi cette circonscription puisqu’elle désire venir s’installer sur une fermette dans la région de Thetford. Pour elle, le PPC était tout désigné puisqu’elle partage plusieurs des idées de Maxime Bernier, comme celle d’abaisser le seuil d’immigration.

«Il y a plusieurs choses que le parti défend avec lesquelles je suis d’accord. Je suis pour l’immigration. D’ailleurs, le père de ma petite fille est Camerounais. C’est un travaillant et je l’adore. C’est du monde comme ça et avec des connaissances dont nous avons besoin. Toutefois, même nos amis qui sont Russes et Syriens ont peur que nous soyons envahis par les gens venant de la frontière avec les États-Unis», a-t-elle affirmé.

Pour ce qui est de la gestion de l’offre, dont Maxime Bernier préconise l’abolition, Mme Lauzier préfère pour l’instant s’abstenir de donner sa position. «Je veux aller rencontrer les agriculteurs avant pour voir ce qu’ils en pensent.»

Selon elle, le chef du PPC lui a dit qu’il est ouvert à la discussion et qu’il allait écouter. «Je me sens à l’aise avec Maxime Bernier. On voit qu’il travaille fort. Il est toujours souriant et il a une très bonne équipe avec lui. Il y a des jeunes et aussi des gens d’un certain âge, donc ça équilibre les manières de penser.»

Parmi les projets qu’elle aimerait amener, il y a celui d’une autoroute entre la 20 et Thetford Mines. «Les Beaucerons l’ont demandé et ils l’ont eu. Ici aussi il pourrait y en avoir une. Cela aiderait les entreprises dans le transport», a-t-elle soutenu en précisant qu’il s’agissait d’une idée personnelle et non de son parti.

Enfin, la candidate du PPC souhaite rencontrer les clubs de l’âge d’or prochainement pour discuter de leurs besoins.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
0
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback