Victoire! Les Blue Sox remportent le match ultime

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Victoire! Les Blue Sox remportent le match ultime
Photo Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard

Pour une deuxième année de suite, les Blue Sox de Thetford ont remporté le match décisif dans leur série les opposant au Cactus de Victoriaville alors que la formation des Bois-Francs avait pris les devants 3-2.

Lundi soir, au stade Rémi-Deshaies, c’est par la marque de 8-5 qu’ils ont disposé du Cactus et obtenu leur laissez-passer pour la demi-finale contre une formation qui reste à déterminer.

Même si ce ne fut pas un match pour les puristes du baseball où les Sox ont commis un total de six erreurs, il n’en demeure pas moins que ce fut palpitant jusqu’au dernier retrait.

«Je me disais à chaque fois qu’on était pour se calmer et que Michel (Simard) allait reprendre ça, mais l’officiel avait une zone de prises très serrée pour les deux équipes. Dans ce temps-là, ça augmente la pression pour tout le monde. Nous sentions que les gars ne voulaient pas la balle», a mentionné Dominic Bolduc citant comme exemple le jeu où la balle frappée devant Jimmy Montambault aurait dû être captée par un autre joueur que le receveur lui-même et qui a mené à deux points de l’adversaire.

Si Joey Toupin a été à l’origine de trois bévues, Dominic Bolduc a pris la défense de son joueur recrue qui s’est repris en étant impliqué dans deux doubles jeux dont celui qui a mis fin au match en captant un ballon pour ensuite relayer la balle au marbre pour retrier Justin Kortessis. «C’est une mauvaise partie, mais j’ai confiance en lui. À la fin, il a sorti le gros jeu.»

L’entraîneur a souligné le travail en attaque de Douglas Toro qui a frappé trois coups sûrs, dont un circuit et de Jean-Michel Bédard, auteur d’un double et d’un simple. «Douglas Toro était impossible à retirer et c’est la raison pour laquelle on est allé le chercher. Jean-Michel Bédard a connu tout un match avec un dos en mauvais état. Même si Stéphane Pouliot n’a pas frappé comme une machine dans cette série, les autres ont pris le relais.»

Douglas Toro était satisfait de son match et de la victoire, mais surtout d’avoir bien frappé face à Francis Michel. «C’est un lanceur contre qui j’ai le plus de misère dans la ligue et aujourd’hui (lundi), ç’a bien été et dans un bon moment en plus. Le Cactus nous a donné une très bonne opposition, mais c’est vraiment une victoire d’équipe.»

Le lanceur gagnant Michel Simard était lui aussi heureux du dénouement de la rencontre même si ce fut difficile par moment. «On savait que c’était pour être une longue série. Ils ont beaucoup de talent. C’est un club arrivé à maturité et nous ne les avons jamais pris à la légère. Ils avaient une situation où il leur fallait revenir dans le match. Ils ont mis de la pression tout le temps. C’est un bon match de balle et nous sommes bien contents.»

Les Blue Sox ont pris les devants 3-0 dès la manche initiale alors que les deux premiers frappeurs, Manuel Bouffard et Jérôme Duchesneau, se sont rendus sur les buts à la suite de huit balles consécutives du lanceur perdant Francis Michel. Le Cactus a rétréci l’écart à un seul point à son tour au bâton.

«La zone des prises était étroite, mais ça ne me dérange pas parce qu’il (l’officiel) est resté avec la même zone pendant toute la partie et il fallait faire avec. Ça n’a pas été évident. Avec trois jours de repos, j’étais peut-être un peu ébranlé, mais ça s’est replacé par après», a indiqué celui qui a lancé les sept manches même s’il a eu à effectuer 132 lancers pour venir à bout de l’adversaire.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des