Thetford Ultimate voit le jour

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Thetford Ultimate voit le jour
Guillaume Arcand et Alexandre Dion (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les Thetfordois Alexandre Dion et Guillaume Arcand procèdent à l’implantation d’une toute première ligue d’ultimate frisbee dans la région. Un match amical a d’ailleurs eu lieu le 9 septembre au parc Notre-Dame.

L’ultimate frisbee est un sport d’équipe sans contact joué depuis plusieurs décennies par des milliers d’hommes et de femmes partout dans le monde. Il mélange les meilleures caractéristiques du football, du basketball et du soccer.

Les planètes étaient vraisemblablement alignées pour ces deux passionnés qui souhaitaient, chacun de leur côté, mettre en branle ce type de projet. «C’est drôle parce que Guillaume et moi avons communiqué avec la Ville à une journée d’intervalle alors que nous ne nous connaissions pas. Ma conjointe et moi venons d’arriver dans le coin et pratiquons déjà ce sport. Nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée de continuer à le faire ici», a mentionné Alexandre Dion au Courrier Frontenac.

Pour sa part, Guillaume Arcand a eu l’occasion de jouer à de nombreuses reprises lorsqu’il demeurait à Sherbrooke. De retour dans la région depuis un peu plus d’un an, il a admis s’ennuyer de cette activité physique. «Je pense que nous avons assez de sportifs ici pour nous amuser. De plus, je me faisais mettre de la pression assez régulièrement pour partir une ligue, mais c’était difficile de trouver les ressources et je n’avais pas vraiment les compétences.»

Les deux hommes ont donc décidé de travailler ensemble afin que leur projet puisse se concrétiser. Au moment d’écrire ces lignes, une quarantaine de personnes avaient démontré de l’intérêt via leur réseau de contacts respectif. «À court terme, si nous pouvions avoir une trentaine de joueurs ce serait super bien. Il y a beaucoup d’associations dans la région et il faudra se partager les gymnases et les terrains extérieurs. C’est un point qui sera peut-être limitatif sur la quantité de participants et de parties jouées, mais nous essayerons d’en avoir le plus possible», a ajouté Guillaume.

Pour le moment, Thetford Ultimate entend développer un bassin de joueurs locaux de niveau senior. «Pour nous, c’est plus simple puisque le junior c’est nouveau au Québec et nous n’avons pas d’équipe derrière nous. Toutefois, c’est en trouvant des gens motivés et enthousiastes à travers la ligue que nous serons peut-être capables de rentrer éventuellement dans les écoles et organiser des équipes mixtes intrapolyvalentes», a-t-il affirmé.

Canadian Ultimate Championships © 2019 Eye to Ngai Photography

Esprit sportif

Pour pratiquer l’ultimate frisbee, l’esprit sportif est un élément essentiel et il est très valorisé à tous les niveaux. «Ce qui m’allume, c’est surtout le fait qu’il n’y a pas d’arbitre. Tu es obligé d’avoir une éthique pour toi et ton équipe envers l’adversaire. Il y a une camaraderie que tu ne retrouves pas dans d’autres disciplines et une énergie vraiment le fun», a exprimé Alexandre.

Son accessibilité sur le plan monétaire est également très intéressante selon Guillaume. «Ça te prend juste un disque et tu peux jouer n’importe où. C’est sûr qu’à l’extérieur ça prendrait idéalement des crampons pour éviter les blessures et avoir plus de contrôle sur le terrain, mais un frisbee coûte une dizaine de dollars et nous n’en avons besoin seulement d’un pour environ 15 joueurs, alors c’est génial!»

Thetford Ultimate sera en activité les mercredis d’automne et d’hiver en soirée à la Polyvalente de Thetford. Les personnes intéressées peuvent obtenir plus de détails en visitant le groupe Facebook de la ligue.

NDLR : Alexandre Dion a participé à la fin du mois d’août au Canadian Ultimate Championships 2019 à Brampton, d’où son équipe est repartie avec l’or. Il est d’ailleurs photographié avec son disque et sa médaille au cou.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des