Sophie Laporte écope d’une peine de prison et d’une ordonnance de dédommagement

Sophie Laporte écope d’une peine de prison et d’une ordonnance de dédommagement
Justice (Photo : Depositphotos.com)

Une ex-employée de l’Animalerie Roufi, Sophie Laporte, a été condamnée, le 29 août dernier au palais de justice de Thetford Mines, à une peine de 45 jours de prison à purger de façon discontinue.

Le Tribunal a également rendu une ordonnance de dédommagement de 36 000 $ dans un délai de six mois. Elle devra aussi respecter une probation de deux ans.

Elle avait plaidé coupable à un chef d’accusation d’avoir frustré son ex-employeur, par la supercherie, le mensonge ou autre moyen dolosif, d’une somme dépassant les 5000 $. Les faits sont survenus entre le 1er novembre 2014 et le 12 janvier 2016 à Victoriaville, Saint-Georges, Thetford Mines et Saint-Ferdinand.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des