Une première semaine d’actions environnementales dans la MRC des Appalaches

Communiqué
Une première semaine d’actions environnementales dans la MRC des Appalaches
Plusieurs activités auront lieu afin de sensibiliser la population à l'urgence d'agir. (Photo : Gracieuseté)

Des citoyens de la région se mobilisent autour d’une première semaine d’actions environnementales dans la MRC des Appalaches qui se tiendra du 20 au 27 septembre.

Comme des milliers de communautés dans le monde, ils souhaitent accélérer la transition environnementale. Alors que se tiendra le Sommet des Nations Unies sur le climat, les membres du comité ambitionnent de rassembler les gens et de souligner, ici, l’urgence des actions contre la crise climatique.

Cette semaine d’action environnementale sera rythmée par plusieurs actions et activités. Il y aura notamment un défi mis en place pour inciter les gens à utiliser des moyens de transport actifs : marche vers le travail, vélo pour l’épicerie, patin ou trottinette pour aller chercher les enfants. Des prix seront offerts pour les participants qui afficheront leur déplacement sur la page Facebook de l’événement.

Une grande soirée d’information et d’échanges aura lieu le mercredi 25 septembre au studio-théâtre Paul-Hébert. Celle-ci débutera à 18 h avec des gens de chez nous qui expliqueront comment les changements climatiques affectent déjà et affecteront la région. Par exemple, comment le réchauffement affectera les sports d’hiver au mont Adstock, ou bien la santé publique et les ilots de chaleurs à Thetford Mines, ainsi que la productivité et la résistance des forêts. Au terme des présentations, des discussions entre participants seront animées pour réfléchir aux solutions, le tout dans une ambiance conviviale.

Tout au long de cette semaine, les jeunes des écoles primaires et des polyvalentes seront invités à organiser des activités en thème avec l’environnement. D’ailleurs, les citoyens, de tous âges, sont invités à participer ou à organiser une action, de la plus petite à la plus grande.

Inspiré du mouvement EarthStrike, plusieurs organisations québécoises et canadiennes participent à ce mouvement mondial. En effet, la très médiatisée Greta Thunberg invite, chaque vendredi depuis août 2018,  les jeunes à montrer leur solidarité avec les personnes déjà touchées par le changement climatique. «Sortons de nos écoles, encourageons toute la société à tirer la sonnette d’alarme. Réveillons nos gouvernements qui n’ont pas encore pris de mesures satisfaisantes pour atténuer cette crise sans précédent.»

À Thetford, un comité de citoyens sensibles s’est formé autour de l’intention de souligner ce mouvement, toutefois en se tournant vers des solutions concrètes et locales. Les personnes intéressées sont bienvenues à poursuivre la mobilisation au sein de notre groupe après cette semaine.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des