Saint-Ferdinand acquiert 11 millions de pieds carrés de terrains

Par Carol Isabel
Saint-Ferdinand acquiert 11 millions de pieds carrés de terrains
La Municipalité de Saint-Ferdinand investit quelque 700 000 $ dans l'acquisition de terrains appartenant à la Succession Frédéric Gariépy. (Photo : Photo www.lanouvelle.net)

Saint-Ferdinand fera l’acquisition de 11 millions de pieds carrés de terrains appartenant à la Succession Frédéric Gariépy pour une somme de 700 000 $.

La Municipalité procédera à l’adoption d’un règlement d’emprunt de l’ordre de 350 000 $ et puisera le reste de la somme à même ses revenus pour se porter acquéreur des différents lots qui se trouvent des deux côtés de la route 165, entre la route de Vianney et la rue Fréchette.

La Succession Frédéric Gariépy cède également à la Municipalité d’autres terrains en échange d’un reçu officiel de don, égal à la valeur marchande des terrains évalués à 400 000 $. De plus, la transaction inclut les bâtiments et dépendances appartenant à la Succession qui seront vendus au plus offrant.

Le maire de Saint-Ferdinand, Yves Charlebois, se réjouit de cette transaction qui permettra à la Municipalité d’être maître de son développement et de pouvoir offrir les terrains à de très bons prix pour la revente.

Au total, Saint-Ferdinand achète 11 millions de pieds carrés de terrains. (Photo www.lanouvelle.net)

«Depuis janvier dernier, le téléphone sonne à l’hôtel de ville pour acquérir des terrains. Nous ferons part sous peu de notre politique de vente. Tous les acheteurs seront traités de façon équitable. Il y aura de la place pour du développement résidentiel, commercial et aussi pour de l’industriel», assure M. Charlebois.

Notons que le nombre de demandes requises (186) pour que le règlement fasse l’objet d’un scrutin référendaire n’a pas été atteint alors que 52 personnes ont signé le registre. «Nous avons tenu un processus démocratique et je tiens à remercier l’ensemble de mes citoyens, car tout a été fait dans le respect. J’ai été transparent depuis l’hiver dernier concernant cette démarche et la décision revenait aux citoyens», a-t-il conclu.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des