Six œuvres de la MRC des Appalaches présélectionnées

Communiqué
Six œuvres de la MRC des Appalaches présélectionnées
Les artistes de la MRC des Appalaches dont l’œuvre a été présélectionnée pour l’exposition-concours Chaudière-Appalaches en œuvres-Deuxième vie, en compagnie du préfet de la MRC, Paul Vachon (au centre): Jacques Rancourt, Émilie Rodrigue, Linda Gagné, Priscille Martel et Jacques Gilbert. Absente : Martine Gamache (Photo : gracieuseté)

Les artistes Martine Gamache (Saint-Fortunat), Priscille Martel (Sacré-Cœur-de-Jésus), Émilie Rodrigue (Thetford Mines), Jacques Rancourt (Disraeli), Linda Gagné (Thetford Mines) et Jacques Gilbert (Thetford Mines) ont vu leur œuvre présélectionnée en vue de l’exposition-concours d’arts visuels Chaudière-Appalaches en œuvres – Deuxième vie du Musée Marius-Barbeau.

Le dévoilement des œuvres retenues par le jury a été fait par le préfet de la MRC des Appalaches, Paul Vachon, en présence des artistes participants réunis au Musée minéralogique et minier de Thetford Mines le 28 août.

Au total, 18 artistes de la MRC des Appalaches ont soumis une candidature à la première étape de l’exposition-concours régionale. Les six œuvres retenues par le jury sont exposées au Musée Marius-Barbeau du 20 septembre au 13 octobre.

Elles sont aussi admissibles aux 13 prix attribués par le jury du concours, dont un grand prix de 1 000 $ et une bourse de 400 $ pour chacun des 10 territoires de MRC de la Chaudière-Appalaches. Une exposition itinérante de l’ensemble des œuvres gagnantes sera tenue dans différents lieux de la région au cours de la prochaine année.

Plus qu’une simple thématique à explorer, l’édition 2019 du concours piloté par le Musée Marius-Barbeau proposait aux artistes un pari créatif dans l’air du temps. Que leur œuvre soit bidimensionnelle ou tridimensionnelle, figurative ou abstraite, ils devaient obligatoirement utiliser un élément recyclé lui offrant une deuxième vie, d’où le nom du concours qui faisait référence aux 3R du domaine environnemental : réduire, réutiliser et recycler. À chacune des étapes de sélection, ce sont les mêmes critères qui guident les membres du jury : qualité esthétique, qualité technique, originalité dans le concept et exploration de la matière.

Les autres artistes locaux qui ont relevé le défi créatif sont : Jacynthe Bourgault (Disraeli), Valérie Tremblay (TM), Hélène Lecours (Kinnear’s Mills), Michèle Paris (Adstock), Cindy Bouchard (Adstock), Denis Courchesne (Adstock), Sonia Grondin (TM), Marcel Lafleur (Sacré-Cœur-de-Jésus), Sylvie Girard (Disraeli), Alexandra Labbé (TM), Raphaële Comte (TM) et Lisa Grenier (TM). Après la Ville de Lévis, ce sont les artistes de la MRC des Appalaches qui ont participé en plus grand nombre.

Mis en veilleuse en 2016 après 12 éditions, le concours du Musée Marius-Barbeau a été relancé en 2018 dans une formule renouvelée, grâce à l’appui de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) qui a jugé ce projet d’une grande importance pour le développement culturel de la région. Ainsi, une somme de 150 000 $ a été accordée dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, pour soutenir trois éditions.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des