Un championnat à saveur différente pour les Blue Sox

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Un championnat à saveur différente pour les Blue Sox
(Photo : gracieuseté - Nathalie Miclette)

Les Blue Sox de Thetford ont remporté mardi leur septième championnat au cours des huit dernières années quand ils ont défait les Cascades de Shawinigan 4-3 dans le match ultime de la grande finale de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ).

Présent sur place pour remettre le trophée emblématique à l’équipe championne, le président de la LBMQ Daniel Bélisle a lancé à la blague «vous m’avez donné un break en 2017», faisant référence à la seule conquête qui a échappé aux Sox depuis 2012.

Les hommes de Dominic Bolduc ont marqué tous leurs points en quatrième manche sur cinq coups sûrs, dont un circuit de trois points de Jérôme Duchesneau contre Matthew Rusch, après avoir vu les Cascades prendre les devants 2-0 dès leur premier tour au bâton.

«C’était un match sept et tout le monde était calme et on y a cru tout au long. On savait qu’on finirait par battre Matthew Rusch. L’autre jour, j’ai fait une grosse erreur qui a coûté la victoire (numéro 4). Ce soir (mardi), j’ai l’impression de m’être repris et ça fait du bien. J’ai un peu moins de poids sur mes épaules», a mentionné le joueur d’arrêt-court pour qui il s’agissait d’un second titre.

Les commentaires

Pour le lanceur gagnant Michel Simard, ce septième championnat est spécial. «On a joué 21 parties, trois séries qui se sont rendus jusqu’au match ultime. Ç’a été complètement fou. Tout le monde s’est battu jusqu’au bout. On avait des jeunes joueurs qui sont arrivés avec les Blue Sox et qui n’avaient jamais rien gagné de leur vie. Aujourd’hui, être capable de le faire avec eux, c’est merveilleux.»

Jonathan Paquet, l’autre lanceur le plus utilisé par les Blue Sox en séries, était content d’y avoir contribué. «J’avais un rôle plus important dans l’équipe. À ma première année, j’ai été blessé toute la saison et j’ai lancé peut-être deux parties dans les séries. Cette année, Michel (Simard) et moi, on se relançait la balle et on s’encourageait. Avec un rôle plus important, ça goûte encore meilleur. Je me sens choyé.»

Marc-André Charbonneau, qui est l’un des six joueurs incluant l’entraîneur Dominic Bolduc à avoir participé aux sept conquêtes, a parlé d’un effort collectif. «Ç’a été une dure année. On s’est battu fort dans les séries et c’est là qu’on voit qu’on est une équipe complète parce que c’est tout le monde qui a participé. Chacun des joueurs apportait une petite contribution au bon moment pour conduire l’équipe à la victoire et c’est magique encore.»

Une première pour quelques joueurs

Pour Joey Toupin, Mathieu Dumas et Samy Martel, c’était la première fois qu’ils savouraient un championnat. C’était le cas également pour le lanceur d’origine française Lucas Serafin. «C’est un premier à vie. C’est génial. On y a cru jusqu’au bout et c’était clair qu’on réussirait. C’a été un match difficile, vraiment serré avec de la pression, mais Michel (Simard) nous a maintenus là-dedans et ç’a été parfait. On en profite à fond.»

Pour le vétéran Douglas Toro, acquis à la date limite des transactions des Expos de Sherbrooke, c’était aussi une première dans la LBMQ. «C’est beaucoup d’émotions. J’ai eu du plaisir avec les Expos, mais on avait beaucoup de misère cette année et quand j’ai été échangé, j’étais content. C’est une équipe gagnante.»

Un dernier tour de piste pour Dominic Bolduc

L’entraîneur Dominic Bolduc, qui est à la barre de l’équipe depuis ses débuts il y a dix ans, a annoncé après cette septième conquête qu’il quittait ses fonctions. Ce fut pour lui un championnat avec une saveur différente. «Ce qui n’est pas comme les autres, c’est qu’il s’agit de mon dernier et que les dieux du baseball ont décidé de notre septième avec trois séries de sept matchs. C’est ça qui a été spécial parce qu’il a fallu qu’on se batte.»

Le mot de la fin revient au receveur Jimmy Montambault, qui en était à un troisième titre. «Toutes les séries ont été comme des finales. Tout le monde y a cru et a travaillé dans la même direction.»

Partager cet article

2
Laisser un Commentaire

avatar
2
0
0
 
1
ALAIN GRONDIN
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Texte complet : Un championnat à saveur différente pour les Blue Sox […]

ALAIN GRONDIN
Invité
ALAIN GRONDIN

BRAVO Chers Guerriers courageux et tenaces! Que seraient nos étés sans vous ? Gens de la Région réveillez-vous et venez au Stade voir jouer une Dynastie bande de chanceux (euses)!