Un bon présage pour l’équipe féminine de basketball

Communiqué
Un bon présage pour l’équipe féminine de basketball
(Photo : Gracieuseté - Claude Mainville)

La formation féminine de basketball des Filons du Cégep de Thetford complétait sa préparation en vue de la saison 2019-2020, en fin de semaine dernière, en disputant un tournoi présenté à l’Université Laval.

Les porte-couleurs thetfordoises ont démontré qu’elles étaient prêtes à entreprendre le calendrier régulier puisqu’elles ont remporté les grands honneurs de la compétition qui réunissait douze équipes.

La troupe dirigée par Alex Katahwa a frappé fort dès le départ en défaisant les représentantes de Saint-Jérôme par 60 points en lever de rideau. Démontrant beaucoup d’énergie, les Filons n’ont jamais été inquiétées. Elles abordaient donc l’affrontement suivant contre Rimouski avec confiance et elles n’ont pas déçu avec une victoire par 40 points de priorité. Malgré une meilleure opposition de l’adversaire, les Filons ont excellé dans tous les aspects du jeu, notamment en défensive et en transition.

À l’issue de ces deux victoires, les Filons avaient rendez-vous avec les Cougars du Cégep de Chicoutimi. Après un début de match serré, les Thetfordoises ont appuyé sur l’accélérateur pour finalement se démarquer par une trentaine de points. C’est donc face aux Dynamiques de Sainte-Foy, l’ancienne équipe de coach Katahwa, que les Filons étaient opposées dans l’affrontement ultime de la compétition. Il aura alors fallu attendre au dernier quart pour voir les Filons prendre une avance de huit points et tenter de protéger cette priorité contre les efforts répétés de leurs rivales. Le bon travail défensif sera finalement venu à bout des élans des Dynamiques puisque les Filons l’ont emporté par un maigre écart de deux points.

Pour l’entraîneur Alex Katahwa, la performance affichée par son équipe lors de ce tournoi est de bon augure. «C’est très encourageant. Dans nos précédentes sorties, on jouait un bon match sur deux, tandis que cette fois on est parvenu à être constant. Notre performance ne me surprend pas, car je connaissais le potentiel de l’équipe, mais ce qui me surprend c’est qu’on ait atteint ce niveau aussi rapidement. Notre cohésion est belle à voir et notre esprit d’équipe également».

Tout en appréciant ce championnat remporté par sa troupe, coach Katahwa garde les deux pieds sur terre. «C’est très bien ce qu’on a fait, mais ce n’est pas à ce moment-ci de l’année que je veux que l’équipe soit à son top. Il faut continuer à travailler. On a fait un bon pas en avant, mais on doit poursuivre», de conclure l’entraîneur dont l’équipe entreprendra son calendrier régulier vendredi en recevant les Titans de Limoilou.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des