Cinq victoires et quatre défaites pour les Gaulois benjamins

Communiqué
Cinq victoires et quatre défaites pour les Gaulois benjamins
(Photo : Gracieuseté)

La dernière semaine d’activités de hockey du Réseau du sport étudiant de Québec et Chaudière-Appalaches a vu les équipes benjamines des Gaulois croiser le fer à leur tour. Tout comme les juvéniles la semaine précédente, les benjamins ont très bien fait, l’équipe A se rendant même en finale du tournoi de classification.

L’équipe B a d’abord cumulé un dossier de .500 alors qu’elle a enregistré deux victoires et deux défaites. Les jeunes Gaulois ont ouvert leur tournoi en prenant la mesure de la Polyvalente de Thetford par le compte de 5 à 3. Ils se sont par la suite inclinés par le pointage très serré de 3 à 2 face à l’équipe de L’Ancienne-Lorette. Autre match âprement disputé à leur troisième partie alors qu’ils ont pris la mesure de la Polyvalente des Abénaquis par la marque de 6 à 5. Finalement, ils ont baissé pavillon par la marque de 2 à 0 face à La Camaradière.

L’équipe A pour sa part a connu un tournoi des plus serré. Tous ses matchs, à l’exception d’un seul, se sont terminés par la marge d’un seul point. En entrée de jeu, ils ont vaincu la Polyvalente de Saint-Georges 1 à 0. Ils ont enchaîné par un autre triomphe face à la Polyvalente Samuel de Champlain, et ce, par le compte de 3 à 2. Leur troisième affrontement face au St-Patrick’s High School s’est soldé par une défaite de 1 à 0. Qualifiés pour la demi-finale, ils ont à nouveau vaincu la Polyvalente de Saint-Georges, mais cette fois-ci au compte de 3 à 1. Lors de la grande finale, ils se mesuraient à nouveau au St-Patrick’s High School et se sont inclinés, tout comme lors de leur match de premier tour, par un pointage très serré, mais cette fois-ci de 3 à 2.

C’est donc dire que les deux équipes benjamines des Gaulois, tout comme celles des juvéniles, seront dans la course pour les grands honneurs encore cette saison.

 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des