Quatre de suite pour l’Assurancia

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Quatre de suite pour l’Assurancia
Joey Ratelle a profité du match de samedi pour inscrire son tout premier but dans l’uniforme de l’Assurancia et dans la Ligue nord-américaine de hockey. (Photo : Gracieuseté – La Gang des Multis)

L’Assurancia de Thetford a connu une deuxième fin de semaine de suite parfaite et demeure invaincu depuis le début de la saison régulière avec quatre victoires. Dans une série aller-retour contre le Cool-FM de St-Georges, l’équipe a remporté le premier duel disputé dans la Beauce 4-3 vendredi en tirs de barrage avant de remettre ça le lendemain avec un gain de 6-1.

Malgré le verdict, l’entraîneur Serge Poudrier n’était pas complètement satisfait de la tenue de sa troupe. «On menait par trois buts au début et je pense qu’il y a eu un peu de relâchement. Je peux comprendre la situation. En tant qu’humain, on a un peu cette mentalité-là de tomber dans la facilité, mais ce n’est pas grave. On sort avec un match où je pense que les gens sont ravis du spectacle», a indiqué celui qui compte bien apporter certains correctifs pour éviter ce genre de situation.

L’Assurancia a ouvert la machine dès la première seconde de la rencontre. «Je pense que ç’a commencé hier (vendredi) en troisième période. On s’était parlé entre les deux périodes parce qu’on ne jouait pas bien. On s’est juste regroupé les 19 joueurs et ç’a paru. En commençant le match, on a marqué de gros buts. On a eu un petit relâchement en deuxième période, mais Marcoux (Étienne) a fait de gros arrêts, ce qui nous a redonné de l’énergie», a souligné Maxime Lecours, auteur d’un but et une aide.

Joey Ratelle a ouvert le pointage avec son premier but dans l’uniforme de l’Assurancia et dans la Ligue nord-américaine de hockey. Il avoue que ce filet lui a enlevé un peu de pression. «C’est certain que ça enlève un petit poids. J’avais des chances de marquer avant, mais ça ne venait pas. Finalement, ça finit par rentrer et il y a un petit stress d’enlever», a mentionné la première étoile du match.

Le nouveau numéro 15 a aussi vanté le travail de ses coéquipiers. «C’est une belle victoire collective. Il suffit de continuer comme ça et je pense qu’on est parti pour une belle saison. On démontre déjà qu’on a beaucoup de caractère dans l’équipe et ça ne peut qu’être bon pour le reste de la saison.»

Deuxième victoire à l’étranger

Vendredi soir à St-Georges, l’Assurancia a comblé un retard de trois buts au dernier tiers pour obtenir un gain de 4-3 en tirs de barrage sur le Cool-FM. Alexandre Giroux avec son deuxième filet de la soirée avec 66 secondes à faire a forcé la prolongation. Alexandre Tremblay, qui avait rétréci l’écart à un seul but, a procuré la victoire aux siens lors de la quatrième vague en fusillade.

Le héros du match n’était pas surpris d’avoir pu effectuer cette remontée. «À 3-0, on s’est dit dans la chambre qu’on avait rien à perdre. On savait qu’on ne jouait pas bien et que si on leur mettait de la pression, tout pouvait arriver. C’était important d’aller chercher le premier but assez rapidement, ce qu’on a fait.»

En tirs de barrage, Alexandre Tremblay a déjoué le gardien Adam Russo de la même manière qu’en troisième période avec un tir précis du poignet dans la partie supérieure du filet. «Max Lecours m’a fait une très belle passe. J’ai vu un défenseur qui faisait un écran et tout ce que j’ai fait, c’était de lancer le plus rapidement que je pouvais. En fusillade, je suis allé avec mon pain et mon beurre comme j’ai toujours fait. Quand on va là (fusillade), il ne faut pas se compliquer la vie. Je me suis dit que j’étais pour y aller avec un lancer rapide et ç’a fonctionné.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des